Un univers où les dieux ont leur mot à dire. Un univers ou la terre à ses chevaliers et où le mot même de Paix est Sacré!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bal des douzes signes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Le Bal des douzes signes   Dim 18 Mar - 22:05


Elyna discutait avec Shion lorsque sa sœur se décida à sortir de sa chambre. Elles partirent donc en compagnie du Grand Pope jusqu'à la salle de réception du temple pour le bal des 12 signes placé en cette nuit sous le signe de la Vierge car oui en cette nuit il passerait au signe qui a vue naître nos jumelles. Sans doute une coïncidence car cette nuit était aussi celle de leur seizième anniversaire fait exprès ou pas cette nuit était marquée par bien trop de coïncidence mais ce n'était pas le moment de penser à cela. Ils arrivèrent enfin devant l'entrée extérieur de la salle du temple. Elyna souffla un moment puis elle agrippa machinalement la main de sa sœur Shion leur ouvrit le passage avant de prendre le bras de la jeune réincarnation d'Athéna et il les entraîna vers le hall où tout les chevaliers du temple était réunit.

Elyna déglutit en voyant tout les regards se poser sur eux et elle baissa le visage serrant plus la main de sa sœur dans la sienne oubliant momentanément leur dispute mais seule le contacte de sa jumelle la rassurait dans ses instants. Tout ses regards cela ne lui plaisait guère cela lui rappelait de trop mauvais souvenir bien qu'elle savait qu'ici elle ne risquait rien entouré de ceux qui serait leur chevaliers. Shion les conduisit devant leur trône et fit signe aux autres de se terre.


- Chers chevaliers se soir j'ai l'honneur de vous présenter officiellement nos déesses protectrices ! Athéna et Astrée.

Il montra tour à tour les jeunes filles et lorsqu'elle fut présentée Elyna retira son loup dévoilant son visage séraphique aux yeux de tous. Elle s'inclina en compagnie de sa sœur et prit place sur le fauteuil en or qui lui était réservé. C'était bien finit à présent dès lors elle ne s'appartenait plus non vraiment plus. Son regard accrocha la salle et tout ceux présent, elle soupira intérieurement comme elle l'avait pensé elles avaient fait fortes impression en arrivant qui plus est maintenant il était certain qu'elle ne pouvait plus faire de faux pas et elle comptait bien tenir son rang du mieux qu'elle pouvait. Mais elle savait des à présent que l'on ne verrait désormais en elle que la déesse Athéna et non la jeune fille de seize ans qu'elle était, Elyna il n'y aurait qu'avec sa sœur lorsqu'elle serait isolée qu'elle pourrait être juste elle.

- Bien que la fête continue nos déesses vont se dévoiler à nous.

Elyna se releva doucement et fit apparaître son cosmos divin de sorte qu'il enveloppe toute l'assistance de sa couleur doré et de sa chaleur. Puis comme preuve elle fit apparaître son armure divine et son sceptre. Elle ferma les yeux et généra une lumière semblable au soleil à l'intérieur même du temple sous les regards étonné de tous pourtant pour elle c'était enfantin et... ennuyant bref elle stoppa tout et se réinstalla se serait à présent à sa sœur de faire ses preuves quoique cela fussent bien inutile à leurs yeux. Elle reconnue les deux auras de la veille et les chercha jusqu'à les trouver elle rougit discrètement en se rendant compte que l'une d'elle appartenait à Shaka. Ainsi c'était lui qui les avaient surpris elle priait pour qu'ils ne la reconnaissent pas et qu'ils n'en aient pas parler au grand Pope.

A bien y réfléchir que se soit Shaka ou Saga ils avaient tuent cette rencontre sans doute aussi parce qu'ils s'étaient fait surprendre et assommé par une femme. Certes une femme chevalier et Déesse mais une femme quand même. Cependant elle ne pensait pas que Shaka soit ainsi si il n'en avait parlé c'est qu'il n'avait pas juger que cela était nécessaire sans doute car il avait perçue qu'elle n'était pas là pour attaquer le sanctuaire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
Wania
~°Attention aux crocs°~

avatar

Messages : 2762
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Dim 18 Mar - 22:27

Wania sortir de sa chambre sans adresser un mot à quiconque avant de suivre sa sœur et Shion jusqu'à la salle et la sentit agripper sa main. Se retenant, elle la laissa au départ faire. Mais sentant qu'elle s'agrippait un peu plus alors qu'elles entraient dans la salle, la jeune femme retira plus que vivement et fortement sa main. Déjà à cause de sa colère toujours non calmée, mais également parce qu'elles n'étaient plus des enfants, pour quoi allaient-elles passer si elles entraient ainsi ! Elles étaient des déesses maintenant devant les yeux des autres et elles avaient ce rang à tenir, même si la déesse nocturne devait forcer celle du jour à le tenir. Elle posa ses mains sur sa robe pour la tenir un peu, ne laissant pas à sa sœur la possibilité de la reprendre et facilitant sa marche jusqu'aux deux trônes avant qu'elle ne s'y asseoit en silence, observant Shion et la salle. Elles avaient été introduites chacune leur tour, mais pourtant cela n'avait pas empêché la déesse Astrée de conserver son masque. Se démarquant ainsi de sa jumelle solaire. Pas question qu'elle s'amuse à se montrer. Et que Shion ne lui fasse pas de réflexion, il la connaissait.

Elle sentit Arkan approcher et s'allonger en sphynx près de son trône, immobile et observant tout ce qu'il se passait tout comme elle. Elle laissa faire sa sœur, puisqu'elle était la première à devoir passer. Pour elle, hors de question aussi qu'elle montre tout son pouvoir et son armure, encore une fois elle essayait de rester le plus possible masquée et secrète. C'était peut-être un peu extrême mais on ne la changerait pas si facilement. Cela allait être à son tour de passer. Alors que sa sœur se rasseyait, Astrée perçu des auras familières, qu'elle reconnu au même moment que sa jumelle. Les deux hommes qui les avaient surpris cette nuit-là étaient face à elles. Parfait. Dans ce cas, elle ne les laisserait pas longtemps dans l'ignorance, leur apprenant qui ils avaient osés surprendre. Le bruit n'avait pas courut, c'est donc qu'ils s'étaient tus tous les deux et n'étaient pas du genre à rapporter. Et en même temps, en comprenant qu'ils avaient espionnés des déesses, peut-être auraient-ils encore plus peur ? Cela serait amusant pour elle si c'était le cas....Sortant de ses pensées en entendant Shion lui dire que c'était à elle, Wania se leva et avança d'un pas avant de disparaître dans une brume noire, la brume circulant rapidement à travers la salle pour que son corps se reforme derrière Saga avant de disparaître aussitôt dans un autre coin de la pièce puis de revenir près de son trône. Elle leva ensuite la main, la Lune apparaissant pour ainsi dire devant les fenêtre.

Elle lui fit alors prendre la forme de toutes les phases que la Lune avait au cours des nuits, avant de baisser la main, la laissant repartir à sa place dans le Ciel sombre. Ayant terminé sa prestation, elle jeta le bas de sa robe sur le côté, se rasseyant sur son trône, les mains posées sur les rebord, en silence. Maintenant qu'est-ce qui était prévu....Ah oui, un bal sûrement avant le repas. Enfin le repas, elle allait écouter les conversations puisque ne retirant pas son masque, elle ne pourrait pas manger. Même le bal était ridicule, comme si des femmes chevaliers allaient accepter de danser avec des chevaliers. Ces deux types étaient faits pour combattre pas danser. Et puis c'était bientrop gênant de se rapprocher ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
~~ A double tranchant~~
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Dim 18 Mar - 23:03


Saga discutait avec ses frère d'arme et plus particulièrement avec Shaka sans doute car leur capacité à masquer leur sentiments plus que les autres et leur attitude sage les démarquait plus des autres et les rapprochait quelque peu puis ils virent apparaître Shion accompagné de deux jeune filles masquées. Il se douta plus où moins de qui ils s'agissait mais là encore ne ressentant aucun cosmos il n'avait pu faire le rapprochement avec les jeunes filles de la veille et c'était sans doute mieux pour le moment du moins.


- regarde Shaka on va enfin connaître nos déesses en tout cas elles sont sublimes...


Comme toujours il restait neutre et restait droit et juste. C'était une constatation une simple constatation mais il ne pouvait nié que même leur visage occultées elles étaient non seulement magnifique mais avait une prestance céleste elles n'usurpaient en rien leur titre de déesses cependant son regard s'accrocha à la silhouette plus sombre des deux jumelles sans savoir pourquoi d'ailleurs. Il se morigéna intérieurement et lorsque le grand Pope les présenta tout comme ses frères d'arme il s'inclina lorsqu'Athéna dévoila son visage il la trouva certes magnifique mais pourtant il était plus attirée par sa jumelle qui masquait son visage. Attendez il à bien dit attiré???? Non il perdait la tête bien qu'il ne le montrait pas pas même dans son cosmos cependant plus les déesses dévoilaient leur cosmos plus il déglutit se rapprochant un peu plus de Shaka il murmura pour que lui seul entende.

- On est mal... nous avons surpris les.... déesses hier.... on aurait jamais due les voir..... Tu crois qu'elle sont en colère car si nous les avons reconnue elles doivent elles aussi l'avoir fait depuis longtemps tu ne crois pas ?

Voilà c'était dit ils étaient officiellement mal barré. Quel idée aussi elles avaient eut de sortir en pleine nuit alors qu'eux faisait leur tour de garde. Non mais c'est vrai quoi en plus elles étaient pas censées sortir! Il souffla et se calma attendant la réaction de Shaka sur toute cette histoire son regard ne quittait pas celui d'Astrée sans qu'il ne puisse s'en empêcher il s'arracha vivement à cette vision plus troublée qu'il n'y paraissait et il regarda son compagnon d'arme.

- La soirée promet d'être longue... vraiment très longue si tu veux mon avis... Et le pire c'est que l'on ne peut même pas s'éclipser avant le repas.... Ni avant la fin du bal en faite Shion ne serait sans doute pas ravie et se serait un manque de respect vis à vis des déesses sans doute mais je n'aime pas ses festivités.

Non Saga n'aimait pas particulièrement les bals d'une et de deux et bien en faite non vraiment pourquoi il devrait se justifier il n'aimait pas les bals point il était un combattant pas un danseur et de toute façon la seule fille susceptible de le forcer à danser n'accepterait certainement pas de le faire avec lui même si il le lui demandait. Eh oui pourquoi une déesse danserait avec un de ses protecteurs je vous le demande. Non décidément depuis hier tout allait de travers il l'avait pressentît bien évidement mais là cela se confirmait et sa le frustrait davantage. Pourquoi sa devait lui être arrivé à lui ! Il avait déjà bien assez de mal à faire en sorte que son côté sombre n'émmerge plus alors si en plus il se compliquait la vie avec une déesse alors là il allait forcément craquer c'était certain il était un homme quoi.

Non vraiment j'aurais due rester coucher hier et aujourd'hui tient parce que la je le sens vraiment pas et puis raaaa! J'y comprends vraiment rien ….


_________________


Double compte d'Elyna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
¤~Spirit of Indiar~¤

avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 19 Mar - 21:59

Shaka était dans la salle, auprès de ses compagnons d'arme, attendant comme tous les autres l'arrivée des deux déesses. Il avait une fois de plus les yeux clos, immobile dans un coin de la salle, écoutant plus qu'il ne parlait avec Saga. Sublimes, sans doute oui puisqu'il s'agissait de déesse tout de même donc de femmes qui étaient sûrement d'une grande beauté. Il restait mesuré dans ses paroles car comme il ne faisait que les percevoir sans les voir mieux valait être prudent dans ses jugements. Néanmoins elle semblait dégager une grande prestance, quoique l'une fut aussi lumineuse que l'autre était sombre. Lorsque les déesses furent présentées, il agit comme tous les chevaliers et s'agenouilla devant elles, silencieux avant d'entendre les paroles de l'homme. Et de constater qu'après l'acte d'Athèna, celui d'Astrée semblait bien indiquer qu'on les avait reconnu comme ceux qui étaient allés les surprendre la veille.

-Vu que la déesse Astrée s'est arrêté derrière toi, je pense qu'il n'y a plus vraiment de doute à avoir à ce sujet. Néanmoins, nous n'avons rien dit et elles n'ont sans doute pas été reprises par Shion. Il n'y a donc pas d'inquiétude à avoir. Mais nous pouvons être sûrs qu'il s'agit bien d'elles et je sais même qu'il s'agit d'Astrée en ce qui concerne la femme qui est sortit deux fois. Regarde ce qu'elle porte au poignet.

Shaka avait perçu la délicate effluve des Lys et détecté le ruban noir qu'elle tenait accroché à son poignet. Il ne fallait donc pas être devin pour comprendre que c'était elle qui était allé rechercher le ruban la veille au soir. Le noir et les Lys blancs semblaient être des signes particuliers de sa tenue et de ce fait plus qu'importants pour elle.

-Cela serait un manque de respect mais aussi un manquement à notre devoir, nous sommes avant tout ici pour les présentations et la protection que nous devons aux deux déesses protectrices. A la base, nous sommes tout de même censé faire cela et pas seulement être des invités assistant à des festivités.

Toujours le sens des réalités et du devoir, c'était un trait de caractère assez présent chez l'hindoux. En même temps, il n'appréciait pas plus que son compagnon les mondanités, mais il préférait voir cela comme une mission de son rôle de chevalier d'or du Sanctuaire afin de passer une meilleure soirée. Malgré lui, le jeune homme perçu les pensées du chevalier des Gémeaux qui n'était pas très loin de lui et parla plus bas.

-Si j'étais toi je me méfierai, à penser aussi fort, la principale intéressée va bientôt te surprendre par derrière une nouvelle fois pour t'assommer. Tu devrais faire attention à la manipulation de tes pouvoirs.

Il était rare de le voir perdre si facilement sa concentration, Shaka en déduisit donc que soit il était énervé par la situation, soit quelque chose le perturbait vraiment, au point de lui faire oublier toute prudence ici.

_________________


Double compte: Wania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 19 Mar - 22:53


Elyna avait regarder sans broncher la démonstration de sa sœur, elle était comme toujours égale à elle-même et cela fit sourire intérieurement sa jumelle. Elle posa son regarda sur les chevaliers les observant un à un plus particulièrement ceux qu'elle avait reconnu comme étant ceux de la vieil et peut-être encore plus le jeune Saint de la vierge. Rien non rien dans son cosmos ne trahissait son état de l'instant et encore moins ses pensées même si elle avait consentie bien malgré elle à laisser apparaître son cosmos comme preuve de son statue. La soirée allait être très longue d'une part même si elle aimait danser elle ne connaissait à part Shion et sa sœur aucune autre personne de ce fait elle ne se voyait pas danser pour passer le temps et Shion avait les yeux rivé sur elle et sa sœur jumelle donc là aussi elle ne pouvait s'éclipser d'autant qu'elle s'était promis de tenir son rang à la perfection.

De toute façon le repas n'allait pas tarder à débuter. Elle jeta un œil en coin à sa sœur elle semblait plongée en pleine réflexion une chose était sur, elle lui prouverait qu'elle serait faire des efforts certes elle ne changerait pas du tout au tout, elle avait se besoin de liberté mais elle serait faire face à ses responsabilités comme d'habitudes. Bien sur elle devrait faire énormément d'effort mais pour sa sœur elle en était capable. Perdue dans ses pensées elle songeait néanmoins sans que cela puisse apparaître dans son cosmos où aux yeux de quiconque sauf de sa soeur si elle sondait son esprit bien entendue.

Oui pour toi ma chère sœur je ferais des efforts ne serait-ce que pour te soulager un peu tu as toujours pris soin de moi et je ne t'ai jamais facilité la tâche lorsque je faisait des caprices comme la veilles. Oh bien sur je n'en fait que très peu mais pas à moitié lorsque je suis lancée... Je dois vraiment paraître tel une enfant comparer à toi.

Elyna se secoua un peu pour reporter son regard sur les couples évoluant sur la piste de danse, il y en avait très peu. En même temps les chevaliers était des gardiens alors ils étaient plus censé protéger, garder que danser. Son regard retourna sur le saint de la vierge plus par curiosité qu'autre chose en effet il conservait ses yeux fermés en permanence ce qui l'intriguait Shion lui en avait expliqué la raison mais elle avait du mal à comprendre que l'on puisse se priver d'un sens volontairement en permanence même pour plus de puissance. Etant une déesse elle n'avait certes pas de soucis de puissance alors cela expliquait sans doute qu'elle avait du mal à appréhender cette situation. Oui c'était sans doute pour cela.

- La fête est plutôt bien engagée tu ne trouve pas Wania ? Bien que les bals ne soient pas des plus plaisant pour toi je trouve que pour une fois ils ont respectés nos directives et accorder nos désirs. Espérons que cela sera toujours ainsi à l'avenir.


Certes elles étaient en froid mais cela semblerait suspect qu'elle ne s'adresse pas la parole au moins en présence des autres chevaliers. Le repas fut servit et Shion escorta les déesses jusqu'à leur trône. Elles s'installèrent et virent le reste de l'assemblé en faire de même. Elle commença à manger et les autres en firent de même sauf les femmes chevaliers et sa sœur qui faisaient acte de présence ne pouvant ôter leur masque ne serait-ce que pour manger et ceux tant qu'elles étaient en présence d'hommes. Le repas était copieux sans toutefois être trop lourd et Elyna mangea un peu elle n'avait pas un gros appétit et préférait manger en petites quantité inutile de se rendre made en s'empiffrant bêtement surtout dans sa position.

Sa position elle avait encore du mal à évaluer la somme de travail qu'elle aurait à fournir. Consciente de son rang oui, de ses devoirs aussi, mais appréhender pleinement les responsabilités restait flou puisqu'elle n'y avait encore jamais été confrontée. Elle connaissait au finale que la théorie et espérait être digne de ce qu'elle était digne d'Athéna, déesse de la sagesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
Wania
~°Attention aux crocs°~

avatar

Messages : 2762
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mar 20 Mar - 22:36

La déesse Astrée restait immobile et silencieuse, comme à son habitude. Ce n'était pas vraiment qu'elle s'ennuyait ou autre, elle se contentait de faire acte de présence à cette soirée sans en éprouver de véritable plaisir. Etre un centre d'attention n'était pas vraiment pour l'enchanter et lui plaire. Elle restait donc assise en silence sur son trône, regardant évoluer les couples qui avaient pris leur courage à deux mains pour se lancer. Au fond, ne serait-elle pas plus heureuse en étant une simple mortelle ? Elle se faisait peut-être du mal à penser ainsi, puisque de toute manière rien ne changerait, elle était déesse et le resterait. Mais cela l'occupait et elle aimait s'imaginer ce qu'aurait été sa vie si elle avait pu avoir une vie humaine. Sans doute aurait-elle déjà un compagnon, ou peut-être serait-elle une femme chevalier comme aujourd'hui et comme les nombreuses femmes déjà présentes dans la salle. La seconde solution était la plus probable, connaissant son tempérament et sa nature assez libre. Cela elle ne l'aurait pas perdu, elle en était certaine.

Elle observait également les deux hommes en armure d'or qu'elle avait repéré comme étant ceux de la veille. C'était étrange, l'un gardait les yeux fermés et semblait des plus calme, l'autre était agité et semblait avoir quelque chose au fond de lui d'assez complexe, presque de...combatif dirons-nous. Comme un combat intérieur oui. Mais Wania ignorant le passé de Saga, elle ne pouvait savoir cette histoire à propos de son double et se contentait d'un simple constat sur ce qu'elle ressentait. Ce n'était pas très marqué, juste quelques bribes qu'elle percevait mais elle ne percevait rien de tel dans le cosmos des autres chevaliers, c'est pourquoi elle s'y était intéressé. A l'occasion, peut-être devrait-elle demander à Shion des renseignements de base sur ces douze chevaliers d'or. Histoire qu'elle ne commette pas d'impair avec eux lorsqu'elle leur parlerait, puisqu'ils étaient un peu de leur garde rapprochée. Elle se demanda d'ailleurs à quel moment ils interviendraient, en dehors de sorties officielles et de leur rôle de protection. Mais mieux valait laisser cela pour plus tard, ce n'était pas vraiment l'instant bien choisi pour y réfléchir.

Wania entendit les paroles de sa sœur mais ne lui répondit pas, restant muette et silencieuse. Oui elle ferait un effort en ne partant pas au milieu de la soirée, oui elle ferait un effort pour se plier au déroulement de cette cérémonie avec présentation de son cosmos, pouvoir etc......Mais il était hors de question qu'elle lui adresse la parole. Pas question. Pas avec ce qu'elle lui avait fait et dit la veille, ça non. Elle n'était pas n'importe qui et il faudrait qu'elle l'apprenne. La déesse se leva pour suivre Shion jusqu'à la table de réception, prenant des mets et en donnant à Arkan afin qu'il se restaure, demeurant assise sans bouger à nouveau puisqu'elle ne pouvait manger sans retirer son masque. A choisir, elle préférait se priver de repas plutôt que d'avoir à dévoiler son visage. La jeune femme observait en silence les convives, comme toujours, ne changeant pas son occupation. Tout du moins jusqu'à ce que le repas se termine une à deux bonnes heures plus tard et qu'elles puissent se lever.

Wania ne se fit pas prier et se leva, mais ne se rendit pas à son trône, mais près de l'une des grandes fenêtres de la salle, en ouvrant une et s'adossant à une colonne de l'intérieur de la salle. Elle n'avait ouvert que pour avoir un peu de vent frais et le loisir d'admirer son astre sans que celui-ci ne soit coupé par les traits d'une fenêtre. La Lune était étincelante cette nuit-là, sans doute en rapport au changement de signe. Peu importe de toute manière, elle était belle, c'est tout ce qui comptait. Les voiles de sa robe volaient en ondulant doucement, Arkan près d'elle alors que la musique recommençaient, les danseurs reprenant leurs valses sur la piste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
~~ A double tranchant~~
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mer 21 Mar - 10:22


- Oui je l'ai remarqué aussi, il semblerait en effet que nous ayons été assommé par la déesse de la nuit et que son apanage est les lys sur des rubans noirs. En même temps elle est la déesse de la nuit donc cela lui correspond parfaitement. Tout comme les roses et les rubans blanc correspondent à sa jumelle.

Il continuait d'observer calmement la salle tout comme Shaka et l'écoutait aussi calmement du moins en apparence néanmoins il ne contrôlait pas ses pouvoirs comme à son habitudes et cela sans s'en apercevoir. Il acquiesça aux paroles suivante de son compagnon.

-En effet nous sommes là principalement pour la protection mais néanmoins certain profite de pouvoir danser mais ils sont bien plus sociable que nous ceci dit. Bien plus sociable c'est certain. D'autre part je ne peux pas vraiment dire que ce genre de festivités soient à mon goût non vraiment pas.... Et visiblement je ne suis pas le seul à n'apprécier guère...


Puis les dernières paroles de Shaka l'interpelèrent, il n'en montra rien mais fut surpris si en effet il laissait transparaitre alors que ce n'était pas dans ses habitudes c'était en effet inquiétant il devait vraiment être perturbé et cela ne lui disait vraiment rien qui vaille. Il le savait un chevalier devait en tout temps ne jamais se laisser aller à ses désirs, à ses sentiments sous peine de mener à sa pertes sa mission, ses compagnons et lui même par la même occasion.

- Je sais Shaka mais j'avoue que je n'avais pas remarqué que je ne maîtrisais plus mes pouvoirs... Sa ne me ressemble pas en plus. Ceci dit je suis certain qu'elle n'a rien perçu autrement je serais déjà à terre je crois vu sa rapidité d'exécution d'hier pour nous assommer. Tu intrigue Athéna elle ne cesse de te regarder depuis tout à l'heure je ne sais pas pourquoi mais il semblerait que tu lui est fait forte impression ou alors c'est à cause d'hier soir.

Marque une pause et reprend

- Elle semble moins sur ses gardes que sa sœur elle paraît bien moins froide d'apparence mais elle reste méfiante tout de même, elles incarnent belle et bien à elle deux le jour et la nuit en tout point semblerait-il du moins pour ce qu'on peu percevoir il est vrai qu'on ne voit en rien le visage de la jeune déesse Astrée je pourrais tout aussi bien me tromper.

Puis sentant l'observation dont il faisait l'objet par la seconde déesse, il stoppa net ses paroles et se demanda pourquoi elles les regardaient ainsi était-ce parce que la veille ils les avaient surpris ou y avait-il autre chose derrière ça. Secouant la tête pour se remettre les idées en place Saga rit intérieurement de lui même. Que lui prenait-il franchement de se poser toute ses questions il savait qu'elles ne le mèneraient nulle part et puis les déesses étaient peut-être juste en train de jauger tous leur chevalier n'ayant pas les yeux rivés sur elles quoique... bref elle pouvait tout aussi bien les regarder tout en sondant tout les chevaliers il ne sevrait vraiment à rien de se poser des questions là dessus d'autant que Shion n'avait sans doute pas trop parlé d'eux avec les déesses et qu'elles devaient ignorer pas mal de choses sur leur protecteur alors rien d'anormale dans leur attitude n'est-ce pas ? Juste de la curiosité voilà c'était juste ça et lorsqu'elles en seraient plus sa serait différent. Tout au plus cherchait-elles à en apprendre d'avantage sur leurs chevaliers pour ne pas commettre d'impairs et que leur collaboration ne soit pas inutile pour préserver la terre.


Le bal continuait de battre son plein puis l'heure du repas était arrivés et tout comme le reste des chevaliers il était aller se restaurer. Il ne fut pas étonné de voir la déesse de la nuit ne rien manger puisqu'elle se refusait à ôter son masque tout comme chaque femme chevalier ici présente tel que Marine et Shaina. Le repas dura comme toujours en longueur puis le bal recommença et il observa la déesse de la nuit qui s'était mise à l'écart et avait ouvert une fenêtre pour observer l'astre lunaire dont elle était sans conteste la gardienne. D 'ailleurs celle-ci était lumineuse se soir. Il s'approcha respectueusement de la jeune déesse .

- La lune est magnifique se soir désirez-vous aller faire un tour dehors.


La raison de cette approche sans doute le désire d'en savoir un peu plus sur l'une des déesses qu'il allait devoir protéger et puis elle semblait vraiment pas apprécier le bal et Shion ne verrait pas d'inconvénient à la voir sortir avec un de ses chevaliers pour prendre l'air puisqu'elle était accompagnée.

_________________


Double compte d'Elyna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
¤~Spirit of Indiar~¤

avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Dim 25 Mar - 8:31

Il semblerait ? Non, c'était même sûr qu'il s'agissait de la déesse de la Nuit. Elle avait parfaitement démontré son habileté à se fondre dans son élément et à devenir brume pour surprendre sa proie ou son ennemi par derrière, ce qui avait eu lieu la veille au soir. Pour Shaka, il était clair qu'Astrée maîtrisé mieux la nuit qu'Athéna, et inversement pour le jour. Elles étaient là toutes les deux mais c'était la seconde déesse qui les avait assommé. C'était plutôt rassurant, ils n'avaient rien à se reprocher car une déesse était plus puissante qu'eux deux réunis, cela aurait été une femme chevalier ou même un autre chevalier là oui il aurait fallu qu'ils se remettent en question sérieusement, surtout au niveau de leur efficacité. Mais cela rassurait Shaka qui put un peu respirer, ils n'avaient pas faillis à leur tâche.

-Je ne dirais pas plus sociable, je dirais qu'ils sont plus enclins à profiter d'une compagnie féminine dirons-nous. Tu sais bien que de par mon statut je n'ai pas vraiment été en leur contact. Quand à toi, je me doute qu'une femme banale et fade, voire simple ne te conviendrait pas du tout.

Shaka avait dit ces dernières phrases dans un léger sourire. Il savait bien que son ami ne lui en voudrait pas, mais il avait remarqué que Saga était assez doué dans l'art de se trouver des situations compliquées sans pourtant en avoir plus envie que cela. Sans doute était-ce dans sa nature de ne rien faire comme tout le monde. Et quelque chose lui disait que ses ennuis n'allaient faire qu'empirer. Cependant, il ne disait rien, restant immobile en faisant une petite remarque à son compagnon.

-En effet cela ne te ressemble pas. Méfie-toi quand même elle pourrait le percevoir encore bien plus vite que moi, et cela finirait mal. Tu ne remarques pas ? Pour une personne qui n'a jamais vu les chevaliers d'or, il y a une différence flagrante sur moi : je garde les yeux fermés, c'est sûrement cela qui lui paraît bizarre. Même expliquée, cette chose peut sembler un peu étrange.

Le sixième gardien avait l'habitude d'être observé et ne s'en offensait ni n'en était gêné plus que cela. Son attitude avait toujours soit dérangé soit intrigué et il prenait ça comme cela venait, sans s'inquiéter, après tout, il n'y avait là rien de mal.

-Le jour, tout est plus visible, pas besoin d'être aussi méfiant, l'ennemi se voit mieux. Mais la nuit, il vaut mieux ne rien laisser voir, être tout aussi prudent que le jour, tout en se fermant. C'est un peu ainsi qu'elles doivent fonctionner, physiquement je ne peux pas te dire comment est Astrée, mais psychologiquement c'est cela que je perçois des deux déesses, puisqu'en plus elles maîtrisent la nuit et le jour.

Il se tu et suivit ses compagnons jusqu'à la table de banquet, s'asseyant à la sixième place en attendant d'être servit. Mais il ne finit jamais entièrement les assiettes qu'on lui présentait. Pourquoi ? Parce qu'il ne mangeait que certains aliments, la viande rouge et donc bovine lui était interdite par sa religion, de plus il n'aimait pas cela, mangeait fruits et légumes et viandes blanches, peu de pain et tout ce qui était glace ou autre non plus. Il se contentait de peu en somme. Il parlait un peu avec ses deux voisins de table, Aiolia et Dohko, mais écoutait plus les discussions qu'autre chose, parlant toujours peu pendant les repas. Repas qui était d'ailleurs bien long pour lui. Les conversations n'étaient vraiment pas intéressantes. Il préférait réfléchir et se demandait quand est-ce que la déesse pouvait donc manger ? Si l'on y réfléchissait, elles prenaient leur repas et avait un grand nombre de devoirs ensuite, est-ce qu'elle supprimait donc des repas ou autre ? Mmm...Après tout cela ne le regardait pas.

Il se leva et reprit sa place près des colonnes lorsqu'il vit Saga s'éloigner. Justement il le cherchait, mais en voyant où il allait il préféra ne pas bouger. En effet, il cherchait les ennuis, cette déesse n'était pas celle des deux qui était la plus aimable. M'étonne si elle n'allait pas l'envoyer à l'autre bout de la salle simplement par mauvaise humeur ou par envie. Il sortit de ses pensées en voyant l'une des aspirants chevaliers devant lui avec la main tendue. Bon....Apparemment quitte à passer le temps...Même le douzième chevalier, Aphrodite, était allé invité la déesse Athéna à danser, alors si même lui s'y mettait ! Shaka acquiesça et prit la main de la jeune fille, la suivant sur la piste avant d'entamer la danse.

_________________


Double compte: Wania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Dim 25 Mar - 9:15


Athéna ou plutôt Elyna n'avait pas été surprise que sa sœur ne lui réponde pas elle restait elle même et ne ferait pas plus d'effort que cela, elle n'insista donc pas plus que cela jugeant que de toute façon il lui faudrait un certain temps pour se calmer et lui pardonner certaine chose. Puis était venue le temps du repas et du retour au bal en voyant sa sœur partir dehors et être suivit par le chevalier des Gémeaux Elyna laissa passer un léger soupir de ses lèvres. Connaissant l'humeur de sa sœur lors des bals Saga serait très certainement mal reçu et si elle ne le voyait pas traverser la pièce jusqu'au mur du fond se serait juste car sa sœur tenait son rang.

- Décidément il n'a pas froid aux yeux quand elle s'isole il ne vaut mieux pas y aller enfin il l'apprendra vite à ses dépends.


puis elle vit le chevalier Aphrodite l'inviter à danser voyant Shion l'encourager à y aller elle posa sa main dans celle du douzième chevalier d'or et se laissa mener vers la piste pour entamer une danse. Fermant les yeux elle dansait avec grâce au bras de son cavalier du moment restant elle-même gracieuse comme la déesse qu'elle était mais aussi droite et quelque peu sauvage. On lui avait toujours dit de maintenir une certaine distance avec ses protecteurs et elle s'appliquait à le faire maintenant qu'elle était à leur contacte. Une déesse ne devait pas s'attacher à eux elle devait les voir que comme ses protecteurs en somme quoi de plus normale après tout elle ne les connaissait pas et puis elle ne serait pas non plus amenée à être collé à eux néanmoins elle mettait un point d'honneur à essayer de les connaître un peu histoire d'instaurer des rapports de confiance si l'on puis dire. Cependant bien vite son esprit vogua vers autre chose, des flashs violent du rouge... du sang et puis sa s'arrêta elle n'en laissa rien paraître que se soit dans son apparence, sa gestuelle ou son cosmos mais ce flash était le premier d'une longue série, un avertissement sans nulle doute.

La danse se termina et elle s'inclina face à son cavalier avant de le saluer et de le remercier pour partir tel une nymphe vers la sortie faisant inévitablement flotter les voiles de sa robe donnant l'impression qu'elle déployait ses ailes dans sa course. Elle disparut par la sortie menant au jardin intérieur du temple. Une fois dehors elle s'offrit à la brise légère de la nuit un fin sourire venant étirer ses lèvres, cette sensation de liberté elle ne s'en lassait jamais et pourtant s'était si rare trop rare même mais elle l'acceptait. La sagesse était l'un de ses attribut et elle la maniait brillamment certes à bien des égards elle était plus encline à attribuer celle-ci à sa sœur car de son point de vue elle l'était davantage qu'elle mais bon il paraitrait que non. Enfin c'était toujours la même chose après tout les dieux étaient toujours à les associer le jour et la nuit réunit en ses petites dernières de l'olympe les jumelles. Elyna n'avaient jamais oublier ce qui se passait là bas avec les autres dieux et c'était sentie libre lorsqu'elles étaient venue sur la terre même enfermée ici elles avaient été protégées des autres dieux.

Parcourant les jardins intérieur histoire de se changer un peu les idées et de se dégourdir les jambes elle repensa au fait que Saga avait eu la mauvaise idée d'aller rejoindre sa sœur et scruta les émotions de celle-ci qui resterait toujours lisible pour elle d'une certaine manière. Avantage oui et non car c'était un peu comme si elle ne pouvait rien se cacher d'une certaine manière mais juste entre elle il n'en allait pas de même pour les autres dieux et heureusement d'ailleurs. Parcourant les jardins comme si elle le faisait en plein jour elle regardait la lune briller en cette soirée elle semblait fêtée le passage au signe de la vierge comme en ce jour de leur naissance il y a maintenant 16 ans terrestre du moins. Elle restait attentive au moindre mouvement dans le jardin intérieur qui ayant le plafond ouvert laissé passer l'air frais et permettait d'observer la nuit. Un moyen en sommes pour elle de pouvoir se promener en sureté dans des jardins bien que de part son éducation de femme chevalier elle restait constamment sur ses gardes, comme conditionnée et c'était un peu le cas. Surentraînée elle avait été préparée et maîtrisait ses pouvoirs et l'art du combat ce qui était bien normale pour une déesse protectrice. Puis percevant l'état de sa sœur et entendant un bruit elle soupira et se précipité dans la salle pour voir les dégâts occasionné par le coup de sang de sa jumelle finalement elle n'aura pas tenue toute la soirée mais bon elle était ainsi on allait pas la changer maintenant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
Wania
~°Attention aux crocs°~

avatar

Messages : 2762
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 26 Mar - 21:26

La nuit, sa seule et unique compagne pour l'éternité. Car elle était réaliste, jamais sa vie ne serait partagée avec quelqu'un d'autre que la Lune et les Ténèbres. D'ailleurs le voudrait-elle seulement ? Ne soyez pas sot, bien évidemment que non. Jamais elle ne ferai confiance même à ses propres chevaliers, en dehors de ce qui concernait sa protection. C'était après tout ce pour quoi on les avait choisi, c'est donc qu'ils devaient être compétents dans ce domaine et cela serait le seul qu'elle accepterait d'eux. Que sa sœur parle ou converse avec eux si elle voulait, elle elle ne s'abaisserait pas à cela. Elle méprisait ces hommes comme elle méprisait tous les autres de leur sexe. Et ce depuis des années déjà, alors cela ne changerait pas du jour au lendemain. Elle ne voulait de toute manière pas que ça change, quel intérêt que cela change ? Aucun. Au moins elle ne risquait rien ainsi. Elle entendit un bruit et leva son visage, entendant le croassement d'un corbeau noir comme l'encre qui se posa sur le rebord du balcon, observant la déesse lunaire avant de se poser sur son bras. Le cygne noir lui aurait sans doute mieux convenu, plus gracieux qu'un corbeau. Mais elle attirait surtout ces oiseaux-là, alors elle s'en contentait.

Le corbeau l'observait alors qu'elle le caressait doucement, silencieuse derrière son masque d'argent avant de le voir s'envoler, ses voiles et ses cheveux effectuant un léger sursaut, le visage de la femme se tournant vers celui qui venait de faire fuir l'oiseau. Tiens, ce chevalier était celui qui l'avait vue avec sa sœur la veille au soir. Il était bien téméraire pour oser l'approcher ainsi en pleine réception, à la vue de tous. Elle croisa simplement les bras, reprenant simplement sa position initiale qui consistait à regarder la Lune. Néanmoins, la porte fenêtre claqua soudainement et avec violence après la question qu'il lui posa, sans que la déesse ne la touche, la femme se tourna doucement pour lui faire face et parla à voix demi éteinte.


-Il ne me semble pas avoir émis le besoin de sortir, ni d'avoir une compagnie.

La voix de la déesse ne semblait ni agressive ni violente. Juste normale. Elle leva doucement sa main droite qui portait le Lys et la posa sur l'armure du chevalier. Quelques instants plus tard, il se retrouvait projeté à l'autre bout de la salle, contre le mur. Le tout était assez impressionnant, mais il n'aurait pas vraiment de mal, le but de la déesse n'étant pas d'utiliser toute sa force ni de le blesser mais juste de lui donner un avertissement. Cela fit cependant assez de bruit pour que la danse s'arrête, tout comme la musique, alors qu'ils regardaient dans cette direction. La déesse rejeta ses voiles vers l'arrière et marcha en silence vers son trône, traversant la salle avant de voir un homme bouger vers sa gauche. Elle s'arrêta, tournant son masque vers lui, voyant de la surprise sur son visage alors qu'il s'était arrêté. Qui était-ce ? Les cheveux blonds, les yeux clos. L'autre qui les avait vu la veille. Sans doute allait-il aider son compagnon. Levant la main, elle lui fit signe de passer poliment, voyant ce dernier s'incliner et rejoindre le troisième gardien. Wania reprit sa marche et s'assit alors sur son trône, ses voiles à côté d'elle.

Tout ceci l'ennuyait vraiment profondément. Tous les regards étaient encore tournés vers elle, quelques uns observant Shaka qui aidait Saga. Et alors ? Qu'est-ce que cela pouvait faire. Elle vit Shion venir près d'elle et la sermonner vivement. Elle l'écoutait sans l'entendre. S'il savait, s'il savait à quel point elle s'en fichait de ce qu'il pouvait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
~~ A double tranchant~~
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 26 Mar - 21:53


Saga avait attendu la réponse de la déesse puis lorsqu'elle se retourna vers lui après le départ du corbeau il eut une drôle de sensation un peu comme si il allait vite regretter de s'être approcher et c'est ce qui arriva; Elle avait parlé avec froideur en sommes mais cela semblait être naturelle pour elle ses paroles était à l'image de la nuit et des ténèbres alors c'était normale. Elle l'effleura à peine qu'il fut projeter contre le mur de la salle. Certes il était juste sonné elle n'avait en aucun cas voulu le blesser mais quel force tout de même.

- Note à moi-même ne plus m'approcher d'elle de trop prêt si je tient à rester en un seul morceaux deux fois sa me suffit enfin si elle me convoque ou autre c'est encore autre chose mais de moi même j'évite c'est dit!


Shaka vint l'aider et il l'en remercia quelques peu sonner par sa chute celle-ci avait néanmoins eut l'effet de faire stopper temporairement les danseurs qui furent sous le choc. Milo aperçue Athéna sortit quelques instant plus tôt revenir surement en ayant entendue le bruit et se doutant qu'il s'agissait d'un éclat de sa sœur car dans son regard si étrangement froid et dénué de sentiment malgré des traits angélique doux il crut y voir l'espace d'un fugace instant une pointe d'amusement mais celle-ci fut tellement infime qu'il crut un instant avoir rêvé. Puis réalisant que Shaka le soutenait toujours il se releva et remercia son compagnon d'arme.

- merci mais je vais bien Shaka... j'ai juste été sonné et je serais qu'il ne faut m'approcher de trop prêt à présent elle semble peu encline à la compagnie enfin sans doute n'apprécie t-elle que celle de sa sœur car j'ai tout lieux de croire qu'elle hait les hommes à voir son attitude ses réactions je me trompe peut-être qui sait. Je n'ai pas la prétention de la connaître alors que je ne l'ais vu que de brefs instant mais étrangement j'ai la sensation de pouvoir la percer à jour c'est bien étrange d'ailleurs.


Saga sourit un bref instant de manière très discrète de sa propre bétise décidément se soir était une soirée bien étrange pour lui et placé sous le signe de l'imprésivibilité car il n'aurait jamais cru la veille au matin tout ce qui était arrivé. Que se soit la rencontre improbable au lac avec leur déesse ou cette soirée de présentation. Reprenant un air digne après l'incident il vit que le balm reprit son court à son grand soulagement d'ailleurs il n'aimait guère se donner en spectacle mais ne l'avait-il pas cherché en allant ainsi voir la déesse sachant son caractère ? Il pouvait bien dire ce qu'il voulait mais c'était un peu de sa faute cette réaction vive, il n'aurait pas due l'approcher ainsi alors même qu'il avait bien vu qu'elle semblait vouloir rester seule. certes il n'avait songé à mal et s'y était sans aucun doute pris comme un manche ce qui relevait du miracle dans son cas car généralement il était plutôt du genre à savoir y faire avec les femmes... certes il savait y faire d'ordinaire avec les femmes mais jamais ils ne faisait quoique se soit qui fussent déplacer non il leur parlait avec respect les séduisait sans doute sans le vouloir mais jamais ne leur donnait des raisons d'espérer quelque chose qui n'arriverait pas. Les femmes oui mais là il s'agissait d'une déesse incroyablement belle qui plus est et dont le caractère n'avait d'égale que l'astre qu'elle protégeait. Attendez minute il avait bien dit SUBLIME!!!!! non mais il déraillait vraiment se soir. Il devait se reprendre Shaka avait eut raison un peu plus tôt, ce n'était définitivement pas sa soirée et il aurait mieux fait de rester dans son temple e mais voilà il ne pouvait pas son devoir était d'assister à ce bal voilà pourquoi il était ici tout simplement .

_________________


Double compte d'Elyna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
¤~Spirit of Indiar~¤

avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 2 Avr - 20:16

Shaka avait vu la jeune femme faire et s'était arrêté tout comme les autres danseurs en voyant ce qu'il se passait. Il s'inclina devant sa partenaire et prit directement la direction de son compagnon, s'arrêtant en voyant la déesse traverser sur son chemin. Mais cette dernière fut plus que courtoise et le laisser passer alors qu'il s'inclinait pour la remercier poliment. Il se releva après son salut et rejoingnit Saga avant de l'aider à ses relever. Bon, elle n'y avait pas été fort en même temps c'était vrai, cela semblait impressionnant de loin mais maintenant qu'il était sur les lieu si l'on puis dire il voyait bien qu'il ne s'agissait que d'une mesure d'éloignement. En tout cas, sa discrétion était compromise car il sentait tous les regards se porter sur la déesse nocturne. Et pas forcément des regards amicaux, apparemment elle venait de se faire haïr par la plupart. Est-ce que c'était le but qu'elle cherchait ? Sans doute pas non, elle devait sûrement juste vouloir repousser Saga un peu plus loin mais les conséquences avaient été plus importantes que prévu.

-Apparemment tu es soi inconscient pour y être aller de ton propre chef, soit aveugle pour ne pas voir l'aura sombre qu'elle avait autour d'elle à ce moment-là. Personne n'aurait osé l'approcher surtout à ce moment-là, tu es vraiment embrouillé pour avoir fait une telle erreur mon pauvre Saga.

C'était assez étrange pourtant, la perception d'une aura ou d'un cosmos était la base même de leur entraînement et le fait qu'il se soit approché si tranquillement montrait comme une faute dans ses actions et donc une erreur de débutant alors qu'il était un chevalier confirmé

-Ou alors elle a une haine un peu plus viscérale pour toi sachant que tu es l'homme qui vient de la déranger et accessoirement un de ceux qui leur a causé du tort en les voyant la veille au soir.

Shaka avait évoqué ce fait sur le ton de la confidence afin de ne pas être entendu. Il leva son visage en entendant le Pope qui sermonnait plutôt vertement la jeune femme qui ne semblait pas s'en soucier le moins du monde. Pauvre déesse....au fond, est-ce qu'elle était si heureuse que ça à devoir cacher une nature aussi sombre ? C'était difficile d'assister à des mondanités oui, mais encore plus si l'on était peu enclin à la compagnie. Il reconcentra son attention sur Saga.

-Tu as le sentiment de pouvoir la percer à jour ? Moi je dirais plutôt que c'est ce que tu veux et non ce que tu peux faire. Cette femme t'intrigue plus que tu ne le crois Saga, fais tout de même attention.

Cela commençait toujours ainsi, on était intrigué, puis on enchaînait par un oubli de cette personne qui ne venait pas, on devenait même trop pressant, on étouffait l'autre et parfois cela devenait invivable si l'on était de plus en plus repoussé. Si la déesse n'était pas encline à la compagnie et que Saga voulait pourtant la pousser dans ses derniers retranchements pour « la percer à jour » comme il disait, il y avait fort à parier qu'il y aurait de la casse. N'ajoutant rien, il lui fit signe pour qu'ils aillent reprendre leur place.

_________________


Double compte: Wania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 2 Avr - 20:54


Athéna était revenue au bruit et eut un bref sourire au regard de la situation. Oui sa sœur resterait toujours égale à elle même franche, droite et froide mais aussi protectrice et douce avec elle enfin quand elles ne se disputait pas mais bon que serait une relation entre sœur sans quelques disputes n'est-ce pas. Puis Athéna observa tout de sa place et en particulier Shaka rejoindre son compagnon il sembla lui parler surement pour lui demander pourquoi il avait agit aussi inconsidérément avec la déesse de la nuit mais bon Elyna le savait parfaitement elles avaient toujours attirées, intriguées même au seins de l'olympe allant même jusqu'à faire de l'ombre à leur tante Aphrodite qu'il l'a toujours très mal vécu d'ailleurs. Et lorsqu'elle remarqua que son attitude avait probablement engendrer une haine chez certains ou si ce n'est de la haine une mise à dos des autres elle fronça les sourcils elle ne les laisserait jamais s'en prendre à sa sœur sa jamais. Voyant Shion sermonner sa sœur et celle-ci en avoir rien à faire elle laissa échapper un léger rire cristallin qui ne pu parvenir qu'aux oreilles de Shaka et de Saga qui étaient les plus proches d'elle en cet instant précis. Elle murmura plus pour elle même que pour les chevaliers.


- Allons Shion tu devrais bien voir que tu perds ton temps Wania ne se laissera jamais domptée ainsi, on ne peu apprivoisée ainsi une panthère sauvage pas plus qu'on ne peut cueillir une rose de nuit sans y risquer de s'y piquer... Tes paroles ne seront jamais en mesure de nous toucher si elles ne sont là que pour nous brimées. Nous sommes sans doute trop éprise de liberté et Wania trop solitaire pour s'en laisser compter...


Puis elle avança doucement en direction de la piste de danse avec comme l'exigeait son rang mais non moins naturellement une grâce et une prestance digne de son statue de déesse une aura dorée flottait autour d'elle l'éclairant un peu comme pourrait le faire le soleil cela ne faisait que prouver un peu plus sa maîtrise du jour bien que la nuit ne lui fut pas inconnue elle lui restait moins facile à manipuler et inversement pour sa sœur. Passant de-ci de là entre les danseurs elle commença à serrer progressivement les poings à l'entente de certain commentaire certes dit peu fort mais tout de même insultant envers la déesse de la nuit et vis-à vis de leur positions de chevalier protecteur. Qu'elle sache Saga allait très bien elle ne l'avait pas blessée elle lui avait juste donner un avertissement de quel droit jugeait -ils une déesse de sang c'était inacceptable pour elle déesse de la sagesse et de la justice leur conduite ne rendait pas hommage à leur statue et à leur serment et tout comme sa sœur elle n'avait pas sa langue dans sa poche et ne se gênait pas à dire les choses que sa plaise ou non et elle ne se gênerait pas cette fois encore non mais Shion pourrait bien être furieux après ça qu'importe on en bafouait pas impunément l'honneur d'une déesse et encore moins quand on lui avait d'une prêtée allégeance et de deux que l'on ne la connaissait pas.

Elyna s'arrêta en plein milieu de la salle et se servant du pouvoir de la lumière elle attira l'attention des chevaliers. Son visage était presque glaciale et ses yeux allaient sur chaque chevalier ayant parlé de sa sœur leur faisant bien sentir qu'elle les avaient entendue.

- Alors! Si vous avez des choses à dire à la déesse de la nuit dite le lui en face plutôt que de parler sous cape ce n'est ni un comportement digne de la sagesse des chevaliers que vous êtes mais c'est surtout! Un manque flagrant de respect envers l'une des déesses que vous avez choisit de protéger en prêtant allégeance dois-je vous le rappeler ? Je ne tolérerait pas ce genre de comportement au sanctuaire est-ce claire ! Tenez- le pour dit nous pourrions vous punir pour moins que ça votre statut ne vous donne pas le droit de manquer ainsi de respect à une déesse je passe pour cette fois car ce n'est pas à moi de juger si il faut ou non vous punir car je ne suis pas l'offensé mais vous êtes prévenue. Dite ce que vous avez à dire et prouvez-nous ainsi que vous méritez la sagesse que l'on prête à des chevaliers de votre rang.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
Wania
~°Attention aux crocs°~

avatar

Messages : 2762
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 2 Avr - 21:28

Des paroles, des brimades, des sermons et des morales. Voilà tout ce qu'elle entendait déjà à longueur de journée et qu'elle retrouvait une fois de plus ce soir alors qu'elle pensait pourtant les éviter maintenant qu'elles étaient officiellement déesses. Mais apparemment cela ne suffirait pas encore une fois. Que devaient-elles donc être pour avoir les pleins pouvoirs et ne plus être rabrouées comme des enfants alors qu'Astrée n était certaine elle valait mieux que la plupart des déesses sur l'Olympe plus âgées qu'elle. Et elle pourrait en citer un bon nombre si elle en avait envie. Mais le sujet n'était pas là. Plus qu'agacée, elle leva sa main, intimant à Shion de se taire, tournant son masque vers lui et lui laissant voir son regard ambré noir de colère. Il allait devoir comprendre qu'elle n'était plus la jeune femme qu'il avait à sa charge mais une déesse avec toute sa puissance et donc d'un rang supérieur au sien, donc qu'il devrait savoir rester à sa place. Reprenant sa position initiale, elle savoura enfin le répit que Shion lui donnait en la laissant et partant plus loin. Elle était fatiguée de toujours devoir s'imposer comme ça pour être tranquille, cela commençait vraiment à devenir lassant.

Wania posa son regard sur le chevalier qu'elle avait éjectée contre un mur il y a quelques minutes de cela et qui avait suscité dans de discussion au sein des couples de danseurs. Il fallait qu'elle se méfie de lui comme des autres, mais lui plus particulièrement. Il allait lui causer des problèmes et très rapidement, ce qu'il fallait éviter. Elle n'aimait pas être un coup en retard par rapport aux actions des autres. Elle préférait toujours être en position forte et donc attaquer la première comme une prédatrice en position dominante. Et avec cet homme cela promettait d'être drôle. Son inconscience lui faisait faire des choses stupides, ce qui était pour le moment à son avantage. Mais les choses pouvaient très vite tourner, elle le savait. C'est pourquoi elle restait méfiante. Il suffisait parfois d'un rien pour que tout le château de carte s'écroule après des heures, des mois de travail. D'une nature prudente, elle préférait prendre son temps dans ces choses-là. Cependant, avec cet homme, elle se méfiait. Il était dangereux. Son ami aussi d'ailleurs, mais elle ne le percevait pas de la même manière.

Elle fut sortie de ses réflexions en entend sa sœur prendre la parole. Que se passait-il encore au juste......Décidément, ce bal était pire que ce qu'elle avait imaginé. Croisant ses jambes, elle écouta simplement, étouffant un soupir d'ennui. Evidemment, c'est bien ce qu'elle avait pensé de ces chevaliers. Ils ne valaient pas mieux que des hommes ou des humains en fait, c'était assez prévisible. D'un autre côté, ce qui l'amusait beaucoup c'était de constater que peu importe ce qu'ils diraient, ils resteraient à son service et à sa protection. C'était risible. Mais dangereux aussi, ils pourraient la laisser en position de faiblesse devant l'ennemi simplement par vengeance. Autant s'amuser un peu pour leur apprendre la leçon. La déesse décroisa ses jambes et se leva, quittant son trône pour avancer dans la salle alors que les fenêtre s'ouvraient, laissant entrer des corbeaux qui voletèrent partout, allant vers ceux qui dénigraient la protectrice de la nuit, laissant en paix les autres. Elle s'amusait beaucoup de les voir aussi peureux de simples oiseaux alors qu'ils combattaient des démons bien plus dangereux.

Wania les vit quitter précipitamment la salle alors qu'elle claquait doucement des doigts, les oiseaux se posant autour d'elle. Elle regarda les autres chevaliers en silence, qui l'observaient, à la fois admiratifs mais aussi inquiets et craintifs, n'osant pas bouger. La seule « chose » visible dans la salle était la lueur dorée que sa sœur émettait non loin des autres chevaliers. Elle bougea doucement sa main, les corbeaux s'envolant pour repartir par les fenêtres qui se refermèrent, l'un d'eux restant auprès de la princesse pour se poser sur son épaule. Elle détourna son visage et marcha doucement vers la sortie qui menait aux jardins, ses doigts effleurant les plumes de l'oiseau. Le vent souleva doucement ses voiles et ses cheveux, ainsi que donna un frisson à l'oiseau qui ne bougea pas alors qu'elle avançait lentement dans l'herbe sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
~~ A double tranchant~~
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Lun 2 Avr - 22:02


Saga écouta Shaka et se laissa aidé les paroles de son amie était juste il le savait fort bien mais pour le moment il était encore à s'estimer heureux qu'elle l'ait juste éjectée si elle avait voulu il serait mort en cet instant ou bien amoché du moins.

- Visiblement plus que je ne le craignait mon cher Shaka... plus que je ne le pensait c'est certain... Possible mais ce qui est sur c'est qu'elle nous sait dangereux et visiblement moi plus que toi à ses yeux.


Saga cherchait à comprendre ses propres réaction il était loin d'être un chevalier débutant bien au contraire il était l 'un des meilleurs, l'un des plus puissants.. des plus dangereux possédant une puissance psychique qui était après celle du chevalier de la vierge Shaka la plus puissante ce qui n'était pas rien il le savait. Non il ne se jetait pas de fleur c'était une simple constatation ni plus ni moins. Tout comme Shaka il constata les remontrances de Shion vis à vis de la déesse mais il le vit bien vite cesser sous un geste de celle-ci puis après il vit quelque chose qui le surprit encore davantage la déesse Athéna était intervenue et à l'image du masque froid qu'elle portait la veille son visage était sans sentiment dur et sage en même temps il émanait de cette aura autour d'elle un étrange mélange de chaleur de de froideur comme la différence de température entre la chaleur brûlante du soleil et la froideur glaciale de la nuit et ses paroles laissait clairement sentir que c'était dangereux de s'en prendre à sa sœur où même à elle; Elles étaient tout de même bien étrange leur déesses, elles semblait si différente et en même temps si semblable elles pouvait de complétée aussi du jamais vue même pour lui qui pourtant avait autrefois un jumeaux.

Les dernières paroles de Shaka lui arrachèrent bien malgré lui un léger sursaut. Oui il en avait conscience mais serait-il capable de se tenir loin de cette attraction que semblait provoquer la déesse sur lui il était incapable de le dire à l'heure actuel oui bien incapable et cela l'effrayait quelque peu il aimait à savoir où il allait en permanence aller à l'aveuglette ce n'était pas dans ses normes non vraiment pas.

- je le sais bien Shaka mais je ne me comprend même pas des qu'il s'agit de cette jeune femme donc je ne saurait comment contrôler cela et sa peut s'avérer dangereux très dangereux même. Je ne crois pas que ce soit juste une envie de la perçer à jour qui m'empêche d'agir de manière raisonnable mais comment dire je.. ne saurait vraiment comment le définir où même l'analyser surtout que je n'y comprend rien moi-même.

Il laissa un soupire fendre ses lèvres et observa le manège si l'on puis dire de la déesse de la nuit amusée de sa leçon et il l'observa sortir vers les jardins mais se garda bien d'aller l'y rejoindre cette fois il était certes incapable de comprendre ses agissements envers la déesse mais il n'était pas un idiot finit qui ferait dans la même soirée deux fois la même erreur sa non! Il n'était pas fou juste un peu perturbé dirons-nous en somme une situation coquasse pour un chevalier de son ordre mais bon il restait un être humain que voulez-vous. Avec ses défauts ses qualités ses faiblesses des attributs que les déesses ne devaient sans doute pas connaitre de la même manière car elles avaient un statue différent. Son regard retourna sur la jeune Athéna qui observait toujours son compagnon il émanait d'elle quelque chose de bien doux bien étrange à définir lorsqu'elle portait son regard sur le saint de la vierge mais elle ne devait même pas s'en apercevoir sinon elle ne resterait pas ainsi.

_________________


Double compte d'Elyna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
¤~Spirit of Indiar~¤

avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mar 3 Avr - 20:11

Dangereux ? En un sens il fallait la comprendre, ils avaient compris qu'elles étaient les deux jeunes femmes qu'ils avaient surpris la veille et de ce fait pouvait avouer n'importe quand qu'elles n'avaient pas été prudentes et obéissantes et s'étaient sauvées en pleine nuit à l'insu de tous. Lui aussi dans une pareille situation aurait vite été sur la défensive, peut-être pas autant mais il aurait tout de même surveillé les moindre faits et gestes de son « ennemi ».

-Elles n'ont pas tort avec ce qui s'est passé. On ne sait jamais comment un être humain peut réagir selon les sentiments qu'on lui inspire, nous pourrions faire n'importe quoi de cette information si nous n'étions pas si intègres, elles ne nous connaissent pas non plus, la confiance n'existe donc pas pour le moment.

Shaka se tourna vers l'assemblée en sentant un rayonnement et en entendant une voix. Ecoutant le discours de la déesse, il fronça les sourcils. Cela était bien dangereux de s'attaquer ainsi à une déesse et plus généralement à une femme. Les femmes étaient souvent des êtres fiers, très à cheval sur le respect qu'on leur doit car elles ont souvent été traitées comme plus faible qu'un homme. Et même sans parler de cela, un chevalier n'avait pas à porter de jugement ou à critiquer l'attitude ou le comportement d'une déesse tant qu'il n'était pas dégradant ou autre chose de ce genre. Il était la pour la protéger pas pour se mettre au-dessus d'elle en juge alors qu'au contraire elle était de rang supérieur. Shaka était peut-être vieux jeu à ce sujet, mais il trouvait que cela faisait partie intégrante des devoirs d'un chevalier envers son dieu ou sa déesse. Et c'était logique tout de même, l'honneur de ces rangs était d'être juste, honnête, fidèle etc.....donc le fait de respecter la divinité entrait en ligne de compte.

-C'est normal que tu ne comprennes pas Saga. Tout simplement parce que cette fois ce n'est pas ta tête ou une réflexion qui te pousse à cela, mais un ressentit, des sentiments pour être plus clair.

Quel fin psychologue il faisait, vraiment lui qui pourtant restait toujours dans un chemin aussi droit que possible et ne s'en écartait jamais, il était capable d'évoquer toutes les situations qui justement l'en éloignerait.

-Les chevaliers vivent pour la protection d'une divinité, par mécanisme, ils se sont entraînés pour cela. Alors la première fois que l'on ressent une émotion humaine, autre que l'amitié fraternelle qui unit les chevaliers, on est perdu. Tu es curieux parce que tu n'as jamais vu de femme ainsi, et cette curiosité t'es personnelle, elle vient de toi seulement, elle n'est pas là parce qu'on t'as demandé d'étudier ou de chercher quelque chose, mais parce que cette fois c'est toi qui a décidé d'être curieux.

Le Saint de la Vierge se doutait bien que ce n'était pas une chose facile à comprendre. Même lui avait mis un petit moment pour saisir cela, d'autant plus qu'il n'avait jamais expérimenté ce genre de chose, mais il tentait d'être le plus clair possible avec son compagnon pour que celui-ci saisisse bien ses propos. Le jeune homme vit la déesse de la nuit sortir après son attaque si l'on pouvait la nommer ainsi. Au fond, c'était bien dommage que des aspirants voire des chevaliers confirmés aient fautés, surtout pour une bêtise de ce genre. Ils avaient du potentiel. Mais il n'y pouvait rien après tout. Il tourna son visage en percevant Saga sans doute très occupé à regarder quelque chose. Intrigué, il suivit la direction de son regard et tomba sur la déesse Athéna qui l'observait. Tout cela ne lui disait rien de bon, surtout qu'elle ne semblait pas vouloir bouger.

-Elle devrait se méfier avec une attitude aussi peu discrète. Les rumeurs et les mensonges circulent vite, on vient justement de le voir à l'instant avec sa sœur.

_________________


Double compte: Wania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mer 4 Avr - 19:30

Athéna avait été quelques peu amusée par le tour de sa sœur mais trouvait qu’ils l’avaient largement mérités on ne s’en prenait pas impunément à une déesse et encore sa sœur avait été bien gentille elle aurait pu faire pire et ils devraient s’en estimé heureuse. Son regard avait dérivé sur Shaka puis elle crois le visage du chevalier elle détourna son visage rapidement pour le reporter vers là où sa sœur avait disparue. Intriguée oh oui elle l’était néanmoins elle savait qu’à trop le regarder on pourrait répandre des rumeurs sur ça alors qu’il n’en était rien aussi elle détourna le regard. Elle aurait aimer quitter la salle mais la soirée n’était en rien finit et elle ne pouvait partir ainsi sans causer des remarques bien qu’elle ne désirait rien d’autre que fuir tout ceci enfin quand elle disait à tout ceci elle parlait ni plus ni moins des festivités bien entendue.

Elle se dirigea vers son trône et s ‘y réinstalla voyant les danses reprendre petit à petit comme si rien ne c’était passé en gros pourtant des choses était arrivé et Elyna sentait que bien d’autres encore allait arriver maintenant et surtout l’arrivé imminente d’un membre de l’olympe que ni elle ou sa sœur ne voulait voir de si tôt mais évidemment elles n’avaient en aucun cas leur mots à dire sur cette visite elles devraient faire bonne figure jusqu’à e,n avoir marre et remettre à leur place leur charmant invité et encore le mot était bien trop gentil pour la personne qui en faisait l’objet. Leur Tante Aphrodite ce qu’Elyna ne s’expliquait pas c’est cette soudaine envie de venir au sanctuaire alors même qu’elles les détestaient pour ainsi dire soit il s’agissait d’un ordre de leur père soit elle venait pour un coup fourrer où une simple mission qui sait mais il faudrait qu’elle en parle non seulement à sa sœur mais a Shion aussi.

Voilà bien une chose qu’elle avait en horreur devoir se montrer gentille avec une personne tel que sa tante qui en définitive se croyait supérieur à tout le monde et traînait plus bas que terre toute personne sois disant insignifiante la vérité était que comme tout les dieux ou un grand nombre deux leur tante était imbue d’elle même et se croyait plus belle plus importante que quiconque. Sa aussi c’était un leurre car les jumelles la surpassait bien qu’elle soit la déesse de l’amour en personne mais qu’importe il faudrait qu’elles restes sur leur garde durant son séjour tout simplement.

- Quoique tu prépare en venant ici tu nous trouveras sur ton chemin tante Aphrodite la terre est sous notre protection tu ne t'y amusera pas sans impunité ça je puis te l'assurer nous ne te laisserons jamais faire même si tu es l'une des nôtres!.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
Wania
~°Attention aux crocs°~

avatar

Messages : 2762
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mer 4 Avr - 20:05

Enfin un peu de calme. Ce n'était pas trop tôt. Mais qu'est-ce qu'elle avait dû faire tout de même pour en avoir c'était presque inquiétant de devoir en venir là pour avoir du silence. Astrée avança, le corbeau toujours sur son épaule en profitant du calme alentour. Elle entendait encore un peu le bruit des festivités, surtout de la musique qui venait de la salle. Elle était assez forte tout de même donc on l'entendait depuis les jardins. Wania vit le corbeau se placer face à elle en battant des ailes et croissant. Elle sourit un peu derrière son masque et s'inclina avant de commencer à exécuter les pas de danse seule, face à l'oiseau qui semblait la suivre. Comme quoi, des fois c'était vraiment plus drôle de comprendre les animaux que les hommes. Au moins eux ne trichaient pas, ils étaient sincères et spontanés. Et puis comme cela elle aurait dansé dans la soirée même si personne ne la voyait. Elle passait d'un pas à l'autre aisément, douée dans cet art qu'elle ne pratiquait pourtant pas beaucoup, l'évitant le plus possible. Elle n'aimait pas danser avec des hommes, elle ne changerait pas son point de vue là-dessus.

La danse dura quelques minutes jusqu'à ce qu'elle sente quelque chose et ne s'arrête en levant les yeux vers la Lune. Elle n'avait jamais aimé cette aura et justement il s'agissait bien d'elle. Enfin, la tranquillité n'était toujours que de courte durée alors pourquoi s'étonnerait-elle d'une visite de ce genre ? Cela la fatiguait simplement. Elle sentait les ennuis à des lieux à la ronde. On parlait de déesses qui n'étaient pas des plus respectables : en voici une justement. Déjà qu'étant la déesse de l'Amour et de la Beauté elle s'amusait à collectionner les amants (ce qui s'apparente plutôt à du couchage plutôt qu'à de l'Amour), elle se prétendait en plus jusqu'à supérieur à la déesse Héra, Reine des dieux. Et oui, on entendait ça jusque sur l'Olympe. Tant qu'elle ne l'ennuyait pas, elle pouvait bien raconter ce qu'elle désirait, Wania ne s'en occupait guère. Une femme capricieuse et superficielle n'était pas une menace. Ce sont les personnes calculatrices, manipulatrices, traîtresses qui étaient dangereuses. Mais pas une écervelées de ce genre.

Laissant le corbeau repartir, elle se détourna des jardins et marcha calmement pour retourner dans la grande salle. Etre sur son trône et ne plus bouger, c'est sans doute la seule chose qui lui restait à faire pour tenter de ne pas passer une trop mauvaise soirée seule. Seule ? Tiens, mais d'ailleurs où était Arkan ? Ce chat ne la quittait jamais où pouvait-il être. Elle s'arrêta et observa méticuleusement toute la salle afin de le repérer et le remarqua au niveau du chevalier aux longs cheveux blonds, puisqu'il jouait avec ceux-ci. Une tache noire sur des cheveux or cela se voyait. Il sautillait et tentait de donner des coups de patte dans les cheveux avant que le chevalier ne s'en aperçoive et ne bloque ses cheveux en les remontant. Il était dépité mais trouva un autre jeu puisque le chevalier juste à côté avait les cheveux longs aussi ! Mais cette fois, ne voulant sans doute pas prendre le risque que sa proie lui échappe, Arkan sauta et s'agrippa directement en plein milieu des cheveux bleutés. Astrée trouva là une bonne idée et claqua des doigts, changeant Arkan....en panthère noire. Oui pas le même gabarit. Résultat : la panthère écrasait maintenant complètement Saga qui se retrouvait parterre. Wania porta à une main à son masque, sur le côté, comme si elle riait. Ce n'était pas faux, cette situation l'aurait presque fait rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
~~ A double tranchant~~
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mer 4 Avr - 20:34


- Certes et on ne peux pas dire que nous avons eut l'occasion de leur donner une preuve de notre bonne fois vu que la situation ne s'y prêtait pas cependant d'autres que nous saurait certainement pas gêné de le rapporter à Shion c'est certain.

Observant la salle il écoutait son compagnon lui parler Shaka avait cette capacité à tout analyser très facilement du moins en donnait-il l'impression masi Saga savait que son frère d'arme cherchait par ce biais à aider ses compagnons et dans le cas présent lui-même et il l'en remerciait intérieurement.

- Sa je le sais bien mais tu sais tout autant que moi que les miens sont exacerbé et que si je ne peux les contrôler les retombées pourrait être catastrophique je ne sais si je serais me contrôler si sa devait arriver le passé nous l'à prouver et je ne tiens pas à trahir encore une fois nos déesses justement parce que j'estime plus que tout mon rôle et leur status.

Puis il remarqua l'observation dont faisait l'objet Shaka de la part de la réincarnation de la déesse Athéna. Elle l'observait en silence ne bougeant pas intriguée oui mais elle ne laissait rien transparaître qui pourrait donner de l'eau au moulin des aspirants cependant Shaka n'avait pas tort c'est pourquoi il dit.


- Certes mon ami mais je crois qu'elle saurait les faire taire si jamais de tel rumeur apparaitrait cependant je doute qu'elles apparaissent son comportement ne montre rien qui puisse alimenter des ragots et puis elle n'a rien fait de plus que t'observer ce qui n'est pas si étrange que cela quand on sait qu'elles ont été enfermées jusqu'à présent.

Puis il sentit quelque chose s'accrocher dans ses cheveux quand il voulu voir ce que c'était il se sentit entraîné par l'arrière par une.... UNE PANTHERE !!!!!! du reste il se retrouva écrasée sous son poids et sentit une présence et là il vit la déesse de la nuit et comprit qu'elle était intrinsèquement lié à ce qui lui arrivait et bien que cela semblait l'amusée lui pas du tout; Se concentrant il utilisa ses pouvoirs psychique pour se défaire de la panthère noire et se relever calmement sans la blesser car il se doutait qu'il s'agissait du chat de la déesse qui l'avait métamorphosé tout simplement.

- C'est moi où elle semble s'amuser à mes dépends en agissant de la sorte je vais finir par croire qu'elle à vraiment une dent contre moi. Où alors elle cherche une distraction...


Il jeta un oeil à la salle de nouveau décidément sa promettait il ne s'ennuierait pas avec les déesses elles étaient jeunes certes elles n'avaient que 16 ans mais elles semblaient avoir des caractères diamétralement opposés et pourtant qui se complétait en somme elles allaient amené un souffle nouveau au sanctuaire et ce ne serait pas pour lui déplaire.

_________________


Double compte d'Elyna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
¤~Spirit of Indiar~¤

avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mer 4 Avr - 20:55

Shaka restait silencieux aux côtés de son compagnon. Il n'aimait pas la fixation de al déesse. Une telle attitude était dangereuse. Non, il n'y avait rien de mauvais dans son regard, mais le simple fait de rester fixement sur quelqu'un était une chose suffisante pour les personnes qui aimaient raconter des histoires. Il suffisait de déformer un peu la réalité et hop, soudainement on se retrouvait à avoir passé la nuit avec quelqu'un et à lui faire des yeux doux le lendemain alors qu'il s'agissait juste d'un regard intrigué car on n'avait jamais vu cette personne avant. Shaka était peut-être trop prudent mais au vu de ce qui s'était passé pour la première déesse ce n'était que plus légitime, surtout quand il s'agissait également dans cette affaire d'une déesse.

-Peu importe s'il y a de quoi les alimenter de manière justifier ou non Saga, tu sais parfaitement tout comme moi que les êtres humains même chevaliers sont capables d'inventer les pires mensonges. La preuve en est de la démonstration que les chevaliers nous ont donnés avec la déesse de la nuit il y a de cela à peine quelques minutes.

Le Saint de la sixième maison avait écouté son compagnon et comprenait bien ses craintes. En effet, de part le passé ils avaient dû l'affronter, du moins son côté démoniaque. Mais au fond, Shaka savait bien que celui qui avait le plus souffert de cette situation, c'était bien Saga qui avait du vivre emprisonné dans son propre corps par cette seconde personnalité. C'était une chose difficile à imaginer que d'être spectateur de ses propres actes sans pouvoir les commander, mais il savait que c'était une chose plus que douloureuse, surtout si les actions étaient mauvaises.

-Cela n'arrivera pas Saga, simplement parce que maintenant tu es prévenu de ce qu'il peut arriver et donc tu peux anticiper les réactions que tu auras et mieux te contrôler. Tout le monde a parfaitement compris pourquoi et comment cela s'est passé, ta place est donc parfaitement justifiée ici.

Il ne put continuer plus car il vit le chat jouer avec ses cheveux. Mm...Non pas qu'il soit un peu « précieux » à ce niveau-là, mais ses cheveux étaient fins et cassaient facilement, donc s'il voulait éviter que le chat ne se retrouve avec une patte et des griffes ornées de fil d'or autant le lui reprendre et vite. Il prit ses cheveux et les « replia » vers ses épaules pour ne plus avoir de prise. Pauvre Saga, il n'avait pas pensé que ce chat ait si envie de jouer. Mais en même temps vu sa taille il ne devait pas non plus peser trop lourd dans la chevelure du Gémeau. ah......Là en panthère c'est vrai que c'était autre chose.....Shaka étouffa un sourire.

-Je dirais à la fois qu'elle t'en veut personnellement et qu'elle veut se distraire à tes dépends. Je vais sortir un peu avec cet animal, il veut sûrement se dégourdir.

Il caressa la tête du chat -panthère, qui lui même ne comprenait pas encore très bien pourquoi il avait changé de taille et sortit en le suivant dans les jardins.

_________________


Double compte: Wania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mer 4 Avr - 21:38


Athéna en eut assez de rester dans la salle de bal et sortit dans les jardins pour prendre l'air et se calmer un peu c'était bruyant un bal. Certes cela était normale c'était fait pour se distraire mais là l'air frais et le calme c'était ce dont elle avait le plus besoin du moins en cet instant précis. Elle se mit à fredonner un air ancien et doux tout en avançant calmement vers la roseraie. Les yeux levée vers la lune l'esprit voguant au grès du vent presque elle essayait juste de se changer les idées avant de ne devoir regagner la salle de bal ou de torture en cette soirée. Puis elle vit une panthère noire s'approcher d'elle et reconnu Arkan malgré la transformation effectuée par sa sœur.

- Arkan viens ici mon beau et bien ta maîtresse à voulu jouer u tour à quelqu'un ou quoi ?


Elle caressa la tête de l'animal et sourit en le voyant se frotter un peu contre ses jambes et lui rendit son apparence initiale. Elle n'avait pas encore repérée Shaka puis le voyant elle baissa la tête un peu.

- veuillez m'excusez je ne vous ais pas entendue arrivée.

Elle s'inclina légèrement et délaissant Arkan qui était retournée se frotter au jambe du saint de la vierge la jeune fille se dirigea vers la roseraie là se mettant dans la lumière de la lune elle se mit à danser au son d'une mélodie invisible car différente de celle provenant de la salle venant s'ajouter les jeux de lumière de la lune comme si celle-ci s'amusait avec la jeune déesse qui riait légèrement pendant juste quelques instants elle redevenait simplement une jeune fille de 16 ans bien qu'elle savait qu'elle n'était et ne serait jamais juste ça. Une jeune fille normale sans contrainte, sans titre, sans rang. Sa danse s'acheva quand elle se sentie trop fatiguée pour continuer ainsi à danser; Elle dansait pourtant très bien même si en de rares occasions.

- J'espère que notre tante se tiendra tranquille vu le nombre de conquête qu'elle aime avoir elle risque de faire trop de vague à venir ainsi mais elle est si superficielle que nous n'avons pas grand chose à craindre d'elle si nous faisons attention.

Elle s'installa sur le muret de la roseraie pour observer l'astre lunaire encore un peu pour se calmer s'apaiser en quelque sorte. Elle savait d'ors et déjà que leur tâche ne serait pas simple et qu'elle devrait s'y donner cœur et âme. Pour leur tâche, pour leur rôle simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
Wania
~°Attention aux crocs°~

avatar

Messages : 2762
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Mar 10 Avr - 20:17

Assise sur son trône, Astrée demeurait stoïque, observant les couleurs des tenues des danseurs qui chatoyaient devant ses yeux masqués d'argent. La soirée traînait en longueur comparé à d'habitude. Sans doute était-ce pour permettre à tous de bien les voir, ce qui était extrêmement lassant mais obligé. Elle restait donc immobile et attendrait que cela finisse, tout en sachant qu'elle en aurait au moins encore pour une bonne heure. Le temps que les invités se fatiguent. Pour ce soir elle ferait un effort, mais après, elle choisirait par elle-même de se présenter ou non à des réceptions. Elle était une déesse et n'avait en tant que tel plus d'ordre à recevoir si ce n'est de son père ou de sa mère. Elle ferma les yeux derrière son masque, restant silencieuse. Cela l'agaçait. Elle ne pouvait même pas rester dans les jardins, sa sœur devait s'y trouver vu qu'elle n'était plus dans la salle. Et de toute manière, Shion enverrait bien quelqu'un pour venir la chercher juste parce qu'elle n'était plus à disposition des autres.

Etouffant un soupir, Astrée entendit un miaulement. Elle rouvrit les yeux et vit Arkan qui était en train de revenir vers les deux trônes. Elle étouffa un soupir. Ben voyons, on ne pouvait même plus faire en sorte que son chat soit sous la forme d'un félin plus gros. Cela gênait qui au juste ? Personne ! Ah si apparemment, sa sœur. Rappelant son compagnon, elle le laissa monter sur ses genoux et caressa doucement son pelage en l'entendant ronronner. Au moins lui la comprenait, il était auprès d'elle quand il le fallait, sans jamais l'abandonner. C'était agréable de se sentir proche d'un si bel animal. Cela ramena un peu le sourire sur le visage caché de la déesse, avant qu'elle ne sente une présence dans la pièce. Il était étrange qu'elle vienne ce soir alors que pourtant sa visite n'était que dans quelques jours. Sans doute venait-elle pour profiter de cette présentation officielle pour se présenter elle aussi au Sanctuaire, elle avait toujours aimé être la première mise en avant. Et puis cela prenait un peu la place des deux sœurs présentées.


-Sa Grâce, la déesse Aphrodite.

Wania vit sa tante pénétrer dans la salle, vêtue de manière remarquable et très élégante, comme on l'attendait de la déesse de la Beauté, ses cheveux blonds étant très longs et libres quoique nattés par endroit, parée de quelques bijoux et d'une tiare. Shion s'avança pour la saluer, alors que les chevaliers s'inclinaient devant elle pour la saluer. Elle semblait calme et très douce, mais Wania savait bien qu'elle était aussi capable du pire, surtout qu'elle avait en plus une légère dent contre elles. Mais après tout, tant qu'elles ne se montraient pas insolentes ou attaquaient les premières. Après tout, elles étaient de la même famille. Astrée se leva à son tour et s'approcha de sa tante alors que les chevaliers se relevaient.

-Soyez la bienvenue parmi nous déesse, vous êtes encore plus resplendissante que la dernière fois.

-Quoi de plus normal pour une déesse de mon rang, il est vrai que je semble illuminer un peu cette soirée n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
~~ A double tranchant~~
avatar

Messages : 822
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Ven 13 Avr - 18:45


Les paroles de Shaka était juste il ne le savait que trop mais peut-être était-ce du fait qu'ils étaient tout deux trop intègre pour penser à mal mais Saga ne voyait pas pourquoi tant de monde faisait des gorges chaudes, des mensonges pour n'importe quoi. L'espèce humaine valait mieux que ça autrement à quoi servait leur sacrifice à eux? Qui plus est comment des chevaliers pouvait se comporter ainsi mais il savait qu'il n'y pouvait rien du tout. En revanche la suite des paroles de son compagnon le fit sourire;


- merci shaka je sais que vous serez là au moindre soucis mais j'ai peur justement de ne pas pouvoir me contrôler même prévenu car ce côté sombre est si puissant quelque part; Rappel toi des dégâts que j'ai causé sous son emprise qu'est-ce qui m'assure que la prochaine fois ce ne sera pas pire. Je ne tiens pas à blesser l'un d'entre vous cette fois-ci...

Marquant une pause il observa les danseurs, la salle, en un mot tout puis son regard se porta sur la déesse Wania qui sembla comme si figer en même temps qu'il sentit l'approche d'une aura divine; Il avait bien sur entendu les dernières paroles prononcée par son frère d'arme et ajouta.

- Sans doute.. d'accord on se revoit plus tard de toute façon.

Il laissa donc Shaka partir avec le gros chat? Puis il vit revenir un chat normale pour le coup sans doute que Athéna lui avait rendu sa taille originel et il retourna auprès de sa maîtresse puis se fut la déesse de la beauté à n'en pas douté qui apparue vu sa prestance et ses paroles. Alors que tous semblait subjugué par son apparition Saga lui leva les yeux au ciel il ne lui trouvait rien d'extraordinaire en faite il trouvait leur déesses cent fois plus belle avec tout de même il devait l'avoué une préférence pour la déesse Astrée. Minute... Attend IL AVAIT DIT QUOI !!!! PREFERE ! Non mais vraiment il perdait la tête ce genre de sentiments n'avait ni lieux d'être car ils étaient proscrit mais aussi pour la simple bonne raison qu'ils étaient incompatible avec non seulement son devoir de chevalier mais aussi par leur différence de statut. Statut qui au passage était primordiale et indissociable de leur personne d'un point de vu morale pas personnel. Ils restaient après tout des êtres humains du moins pour eux chevalier mais pour les déesses c'était sans doute différent que pour eux et quelque part il se demandait comment elle faisait pour supporter tout ça il ne savait pas si lui pourrait en faire autant et ils les admiraient pour ce sacrifice qu'elles faisaient.

Un énième soupir il avait vraiment besoin de se changer les idées et quoi de mieux pour cela qu'un petit tour au terrain d'entraînement voilà qui lui ferait le plus grand bien et le ferait cesser de penser des âneries de ce genre. Il n'était pas encore fou mais à cogiter ainsi il finirait vraiment par le devenir. Il prit donc la direction de la sortie du temple puis de l'avancée du sanctuaire la où se situait justement le fameux terrain d'entraînement.



_________________


Double compte d'Elyna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
¤~Spirit of Indiar~¤

avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Ven 13 Avr - 19:54

Shaka était un peu sortit avec l'animal pour pouvoir laisser Saga respirer. A sa grande surprise, la déesse Astrée ne s'était pas opposé au fait qu'il sorte avec son animal. Animal qui ne resta pas bien longtemps sous sa forme sauvage puisque la déesse Athéna se chargea de lui rendre sa forme de chat. Il ne s'était pas aperçu de sa sortie d'ailleurs, il faudrait qu'il soit plus prudent à ce sujet, s'il était l'un des gardiens des déesses, il devait savoir où elles se trouvaient à n'importe quel moment de la journée ou de la nuit et les garder en visu évidemment, surtout un soir comme ce soir-là. Mmm...En même temps, il y avait tellement de choses à surveiller en même temps c'était assez difficile pour lui de donner de la tête partout. Enfin, il y avait aussi ses autres compagnons pour l'aider dans cette tâche, ce qui n'était pas du superflu loin de là. Il avança en silence dans les jardins jusqu'à entendre un bruit et aperçu la déesse qui s'adressait à l'animal avant de l'apercevoir. Il ne dit rien et s'agenouilla tout d'abord pour s'incliner.

-Je vous en prie altesse, pardonnez-moi de vous avoir dérangée

Shaka se releva et vit le chat retourner dans la salle de bal alors que la déesse allait vers la roseraie. Elle semblait apparemment vouloir rester seule. Se détournant, il regagna à son tour la salle, voyant à ce même moment son compagnon quitter la pièce. Etrange, il devait avoir besoin de s'aérer pour sortir aussi vite. Enfin, cela ne le regardait pas. Shaka sentit une autre présence et tourna son visage dans cette direction, sentant la présence de la déesse Aphrodite auprès d'Astrée. Il demeura à sa place avant de « voir » la déesse de la nuit s'incliner pour prendre congé de sa tante, sans doute en l'invitant à profiter de la soirée vu qu'elle tendait la main vers la piste. Astrée quitta la salle de bal à son tour d'un pas calme et régulier. Aphrodite s'approcha des chevaliers, s'amusant en riant avec quelques un, étant sans doute un peu trop proche d'un aspirant que Shaka protégeant d'un bouclier léger. Etonnée, un peu vexée, la déesse s'approcha de lui alors qu'il retirait sa protection.

-Je vous trouve bien impudent chevalier. Non seulement vous supposez par vos actes que je sois dangereuse mais en plus vous gardez les yeux clos, comme si je n'étais pas assez belle pour ceux-ci!

Le chevalier de la Vierge eut un sourire doux et apaisant et posa une main sur son cœur en s'inclinant vers elle

-Veuillez me pardonner altesse, j'ai simplement pensé qu'étant encore jeune ce jeune apprenti aurait pu avoir un geste déplacé envers vous. Quant à mes yeux, je les garde toujours clos, je vous prie de m'en excuser, c'est une habitude. Cela ne remet en rien en cause votre beauté qui doit, je n'en doute pas, être l'une, si ce n'est la, plus remarquable de l'Olympe.

Flattée, Aphrodite se radoucit et accepta la main tendue du chevalier qui l'invitait à une valse pour se faire pardonner de cette méprise.

_________________


Double compte: Wania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   Ven 13 Avr - 20:39


-Je vous en prie altesse, pardonnez-moi de vous avoir dérangée

Athéna l'avait saluée après ses paroles et était allée à la roseraie non pas que la compagnie du chevalier de la vierge lui était désagréable mais elle était bien trop sauvage et avait envie d'être un peu seule. Puis la ^présence de sa tante l'a fit retourner dans la salle elle vit tout d'abord le second chevalier qui les avaient surprises sortir précipitamment elle n'y fit pas plus attention puis pénétrant dans la salle elle vit sa sœur accueillir puis parler à leur tante. Celle-ci comme toujours cherchait à attirer l'attention Athéna lâcha un soupir elle ne changerait pas certes mais ce donner en spectacle ainsi après le départ de sa sœur à aguicher un jeune aspirant alors qu'elle allait bien entendue intervenir elle vit Shaka le faire et resta donc à sa place en revanche elle ne sut pourquoi mais le voir inviter sa tante lui laissa une sensation étrange et pas très agréable. Une fois leur danse finit elle s'approcha de sa tante et du jeune homme et parla à celle-ci d'une voix froide mais restant tout de même courtoise.

- Quelle surprise la déesse Aphrodite est venue nous rendre visite comme c'est touchant. Vous ennuieriez-vous sur l'olympe ma tante pour venir nous voir ainsi si rapidement après notre présentation au sanctuaire ?

Elyna restait très courtoise mais tout dans son attitude dans sa conduite faisait bien sentir à sa tante qu'elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds où qu'elle n'avait pas a essayer quoique se soit contre elle et sa soeur en cette soirée le regard que lui rendit sa tante était un regard des plus choqué mais avec une pointe d'énervement en remarquant qu'à son apparition tous s'était tourné vers la jeune fille. Sa nièce pourquoi diable fallait-il que ses petites pestes lui volent toujours la vedette.

- Athéna toujours aussi douce dans tes paroles à ce que je vois. Je suis venu égayé un peu cette soirée et faire une petite visite de courtoisie.

Bah voyons une visite de courtoisie elle venait surtout préparer sa prochaine vengeance contre les jumelles oui. Mais il était hors de question qu'elle la laisse faire et d'ailleurs elle était trop prêt de Shaka beaucoup trop au goût d'Elyna qui subrepticement se glissa entre Shaka et sa tante lui jetant un regard noir la prévenant silencieusement de ne pas s'aviser de tenter quoique se soit avec lui.

- C'est trop aimable de votre part ma chère tante mais vous me voyez navré que nous n'ayons pu vous accueillir comme il se doit cependant j'aimerais vous rappelez qu'en ses lieux vous avez affaire à des chevaliers sous ma protection et celle de ma soeur alors je vous serait gré de les laisser tranquille si vous tenez tant à vous encanailler avec un quelconque homme allez choisir un homme à Athènes plutôt !

Athéna avait été comme toujours franche avec sa tante et savait qu'elle devait bouillir de rage à l'intérieur mais elle s'en fichait royalement qu'elle ailles jouer ailleurs et qu'elles les laisses en paix elle n'avait pas fuit l'Olympe pour se faire encore traiter ainsi par des sois disant dieux qui ne valait pas mieux que les pires humains. Le regard de sa tante était devenu sombre après ses paroles mais elle n'effrayait en rien sa nièce qui maitrisait la nuit et le jour d'ailleurs histoire de rire un peu au détriment de sa tante elle claqua des doigts et un nuage sombre se forma au-dessus de la tête de sa tante avant de lui pleuvoir dessus à la satisfaction de la jeune déesse qui ne pu s'empêcher de rire sous cape avant de tirer la langue certes de manière enfantine mais cela n'enlevait rien à son charme. Vexée et furieuse sa tante partit de la salle sous l'œil satisfait d'Athéna voilà qui était fait non mais de quel droit se collait-elle ainsi à Shaka ou à tout autre chevalier une déesse ne devait pas se conduire ainsi c'était indigne de son rang. Athéna espérait que sa tante avait compris la leçon et qu'à l'avenir elle s'annoncerait d'une part et de l'autre éviterais de se conduire d'une manière si peu digne de son rang. Déesse de la beauté ou pas elle se devait à son rang et devait s'y tenir en n'importe quel lieux que se soit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Bal des douzes signes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bal des douzes signes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Signes du Zodiaque
» Signe zoodiaque ?
» Y'a des signes qui ne trompent pas, quand le coeur s'emballe parfois...| Vitaly
» 8 SIGNES QUE VOTRE CHAT VOUS AIME
» Amphi pour les cours de Ninjutsu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion Wo Bara :: Le Sanctuaire :: Le Temple d'Athèna :: Salle de Réception-
Sauter vers: