Un univers où les dieux ont leur mot à dire. Un univers ou la terre à ses chevaliers et où le mot même de Paix est Sacré!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le seigneur des glaces vous salut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Camus
~~ L'Ange des Glaces ~~
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 04/09/2012

Feuille de personnage
Exp :
200/200  (200/200)

MessageSujet: Le seigneur des glaces vous salut    Ven 2 Nov - 11:58


Même la glace la plus pure et la plus dure 
finira toujours par fondre!

Camus Harcourt


Nom: Harcourt
Prénom: Camus
Âge: 22 ans
Origine: Français
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Armure: Armure d’or du Verseau
Physique :
Que dire du physique de Camus si ce n’est qu’il est plutôt bel homme et même très bel homme, à tel point qu'il ne peut passer inaperçu à son plus grand malheur d'ailleurs. On ne pouvait qu’en convenir lorsque l’on entre apercevait sa musculature parfaite. Camus possède une longue chevelure bleu vert avec quelques mèches partant dans tout les sens.  Il mesure 1m84 pour environ 76 kilo, en bref un corps tout à fait alléchant et somme toute bien proportionné. Un torse finement musclé mais pas trop des jambes longues et musclées elles aussi, un corps digne d'un athlète en faite. Certes il n’était pas un dieu mais sa beauté quelque peu androgyne du à la finesse de ses traits et à la pâleur de son teint n’avait décidément rien à envier aux dieux. Non il n’était pas narcissique, il avait simplement conscience d’être plutôt beau mais n’en faisait pas étalage sa c’était les filles qui s'en chargeait à sa place et plutôt de manière agaçante selon lui bien qu’il se gardait de le faire remarquer. Bref son physique était donc avantageux et bien fait en même temps il avait un corps sculpté par des années et des années d’entrainement intensif donc comment aurait il put en être autrement me direz-vous. Camus incarne presque de part sa prestance et son charisme l’idée même de l’homme parfait que l’on se ferait ou du moins que ce ferait la gente féminine de l'époque. D’ une élégance noble et gracile, il faut bien avouer que tout ses gestes reflètent une grâce peu commune chez un homme  de son âge et qui pourtant complète à merveille son physique si particulièrement attirant et fascinant. Oh bien sur tout chevalier se doit d'être élégant et avoir un corps sculpté par des années d'entraînement mais chacun à sa manière et Camus ne pouvait se défendre des résultats de celui-ci sur son corps et les effets provoquer chez la gente féminine. ~

Psychologie :
Un caractère aussi froid que la glace qu’il manipule élégamment, Camus est quelqu’un de plutôt renfermer voir même de solitaire.  Cette apparence de glaçon qu’il se donne n’est en faite qu’un masque destiné à le préserver de la perte de personne cher à son cœur comme cela était déjà arriver il y a quelques années en faite. Pourtant si il se montre si impassible c’est aussi parce qu’il considère que les sentiments sont une faiblesse pour évoluer et devenir plus fort.  Camus est pourtant un jeune homme sensible derrière cette froideur apparente. Intelligent et déterminé il ferait tout pour protéger les personnes qui lui sont cher et aussi ses déesses de part son serment. Camus n’est pas fourbes ou manipulateur au contraire il peut-être très doux et faire preuve de sentiments avec les personnes les plus proches de lui. Ce comportement plus humain n’est connu que de quelques rares personnes dont ses amis d’enfances. Même ses frères d’armes ne connaissent pas cette facette de lui cela ne les empêchent pas néanmoins d’apprécier le jeune homme qui reste droit et social enfin à sa manière cependant. Peu bavard il ne parle que lorsqu'il le juge nécessaire et pour dire des choses importantes et non dénuer de sens. Néanmoins, Camus reste un homme brave, loyal, courageux, qui sait être sévère quand il faut tout en restant d’une grande justesse. Il est pourvu d'un grand sens de l'honneur et méprise profondément ceux qui en sont dépourvu. C'est aussi un homme intelligent et cultivé qui passe beaucoup de temps à lire et à approfondir ses connaissances de toute chose qui lui semble digne d’intérêt.


Histoire
Camus, ah oui son histoire et bien comme tout le monde il lui a fallut un commencement et celui-ci fut en France, dans une paisible demeure de la noblesse française qu’il vit le jour. Lorsqu'il vint au monde, sa mère perdit la vie pour lui donner naissance et ce fut son père qui malgré sa douleur s’occupa de lui durant les 4 premières années de sa vie. Un accident de voiture coûta la vie à son père et au reste de sa famille, il fut le seul rescapé, lui l’enfant de tout juste 4 ans alors même que tout les autres avait péri. Le pourquoi il l’ignorait mais il se plaisait à penser qu’il y avait une raison à tout cela que c’était écrit et que sa souffrance ne serait pas veine. La fortune de sa famille, des lors lui appartint et il se plut à s’en servir pour aider les autres des qu’il le pouvait c’était sa façon de combler sans doute le vide que le décès des siens avait provoqué. Il passait la plus part de son temps à étudier et lire des ouvrages plus imposant les uns que les autres toujours avide de connaissance. Mais, il y avait une chose que le petit Camus adorait par dessus tout, plus que la littérature même et c'était l’hiver, le froid. Étrange pour un enfant et bien pas tant que cela mais il ne le découvrirait que bien plus tard. En attendant il n'adorait rien de plus que la saison hivernale, quand le froid vous fait rougir le bout du nez et tombe sans fin sur la ville, la recouvrant d’un blanc manteau neigeux. Il regrettait d'ailleurs quelque peu d'être né dans une région où la douceur des températures hivernales rendait très rare la chute de neige. Certes il la voyait mais pas assez à son goût. Ce fut d’ailleurs par un soir de neige qu’un mystérieux homme vêtue d’une armure faite d’or lui apparue de manière bien incongrue.

Alors que le petit garçon de tout juste 6 ans s’amusait dans la neige sans être particulièrement couvert l’homme s’approcha de lui et sentit que ce jeune garçon avait un cosmos particulièrement puissant pour son âge bien que peu développer il fut des lors certain d’avoir en face de lui le futur chevalier d’or du verseau. Aussi décida-t-il de le prendre sous son aile et de l’emmener avec lui au sanctuaire. Ce fut au sanctuaire qu’il fit la connaissance des autres apprentis chevaliers d'or et se lia d'amitié avec certains comme Milo, l'apprenti chevalier du Scorpion, il fut envoyé dans son camps d'entrainement en plein cœur de la Sibérie. Quand il y arriva, il cru être au paradis. Il ne pouvait rêver mieux il y avait de la neige à perte de vue autour de lui. Tout était blanc comme neige, tout ce qu’il aimait était là sous ses yeux d’enfant. Il ne pouvait rêver mieux que d’atterrir dans une région où il faisait un froid glacial et où il neigeait près de six mois par an. Mais, il se rendit bien vite compte que c'était plutôt un enfer où la vie était rude et où aucune place n'était donnée aux sentiments. Sous l'égide de son maître, un homme très sévère mais juste et bon, il apprit à faire fi de ses sentiments et à devenir aussi glacial que le Mur de Glaces Éternelles et aussi puissant que les blizzards qui soufflaient parfois au cœur de l'hiver Sibérien.

Au cœur de cet entraînement particulier dans les neiges éternelles de la Sibérie, Camus fit la connaissance d’une mystérieuse jeune fille à l’air enfantin avec qui il se lia d’amitié. Cette jeune fille ressemblait à une adolescente de 16 ans et fut un peu comme une grande sœur pour lui. Elle était là et elle le comprenait  en plus de l’aider. Il apprit beaucoup avec elle après tout elle était une jeune femme chevalier puis le moment de retourner au sanctuaire les sépara. Une fois son entrainement finit, il revint au Sanctuaire avec l'armure du Verseau. Ses liens avec certains chevaliers d'or se resserrèrent pour les autres rien ne bougea. Il ne pouvait cependant pas oublier tout ce que cet entraînement lui avait apporté ni les duretés qu’il avait due subir pour devenir chevalier d’or. A présent qu’il avait prêté serment pour protéger les déesses protectrices de la terre Camus savait que sa place était définitivement au sanctuaire auprès de ses frères d’armes pour le meilleurs comme pour le pire. Il ne put cependant oublier son amie d’enfance qu’il avait laisser en Sibérie et qu’il ne pensait jamais revoir un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
¤~Spirit of Indiar~¤

avatar

Messages : 1098
Date d'inscription : 04/02/2012

Feuille de personnage
Exp :
1000/2000  (1000/2000)

MessageSujet: Re: Le seigneur des glaces vous salut    Sam 24 Aoû - 19:41

La fiche est bonne pour moi je la valide donc (attention quand même aux fautes)

Je t'ajoute au groupe des chevaliers d'or

_________________


Double compte: Wania
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le seigneur des glaces vous salut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gentes dames et seigneurs je vous salue
» Dáin dit pied d'acier Seigneur du monts de Fer vous salut !
» Cro vous salut bien,
» Ligth (MewLigth dès que faire se peut) vous salut bien bas
» [PU] Artikodin, Seigneur des Glaces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion Wo Bara :: Plume d'administration :: Palais de la présentation :: Fiches validées-
Sauter vers: