Un univers où les dieux ont leur mot à dire. Un univers ou la terre à ses chevaliers et où le mot même de Paix est Sacré!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 VIRGO NO SHAKA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyna
~~Méfiez-vous de ses épines~~
avatar

Messages : 3074
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 31

Feuille de personnage
Exp :
2000/2000  (2000/2000)

MessageSujet: VIRGO NO SHAKA   Sam 3 Nov - 17:37



I : Méditation et rencontre

Un jeune homme blond avançait dans le temple de la Vierge. Un rosaire à la main, des reflets dorés étaient envoyés sur les murs blancs du temple. Shaka venait d’arriver dans sa demeure et marchait le long du couloir qui menait à la place de méditation. Cette salle centrale qui était présentée par deux rangées de colonnes grecques qui menaient directement à une place. En face, contre un mur on pouvait voir en avançant se dessiner un lotus de couleur blanc. Celui-ci était placé sur une stèle, entouré de tentures grenat accrochées au plafond. Derrière le lotus on pouvait voir une imposante statue de Bouddha, elle était ornée de tenture de couleur rouge sombre.

Un instant, le chevalier s’arrêta, écoutant le silence de cet endroit. Il l’aimait beaucoup, ce temple était son abri, sa protection et sa force en même temps. Un parfum de lotus et d’encens sacré y régnait continuellement, invitant à la méditation et à la sérénité. Il reprit finalement sa marche, gardant les yeux fermés comme toujours et alla se placer en position du lotus sur ce même objet. Joignant ses mains, un cosmos doré l’entoura. Le saint de la vierge sillonnait son temple pour être sur d’y être seul. Des ennemis de sa déesse pouvait à tout moment vouloir rejoindre le Parthénon, Temple sacré ou depuis sa naissance, en grand secret avait grandit la réincarnation de la déesse. Une seule personne à ce jour avait pu voir le visage de la jeune déesse, le grand Pope. Ce temple était protégé par les 12 maisons du zodiaque, chacune protégée elle même par l’un des 12 chevaliers d’or. Shaka était le 6ième gardien et l’un des plus puissants. Il était considéré comme le plus sage des 12 chevaliers d’or.

Tout prêt du temple de la vierge, on pouvait apercevoir une jeune femme portant un masque de chevalier, vêtue d’une fine toge de lin grenat, ceinte à la taille par une ceinture de soie dorée; Les manches de la robe était en faite deux simples voiles rattachés par un anneau en or blanc glissé au majeur de chaque main. Sous le masque était ceinte à son front une larme de grenat sur une chaîne d’or blanc. La robe était fendue à mi cuisse du côté droit. Cette toge sculptait son corps de nymphe et dévoilait la naissance de sa poitrine dans un fin décolleté. La jeune inconnue arriva dans les jardins du temple, le vent portait encore les doux pétales de fleurs des arbres jumeaux de Sara. Elle regarda autour d’elle et alla s’asseoir près de la cascade. Ne voyant aucun chevalier à l’horizon, la jeune fille enleva son masque et fit chuter sa robe à ses pieds avant de se glisser dans l’eau en prenant soin de ne pas mouiller ses cheveux tressés de roses bleues. La jeune fille masquait la nature de son cosmos et se mit à chanter de sa voix angélique.

Toujours en position du lotus, Shaka fut distrait de sa méditation par ce chant qui parvint jusqu’à ses oreilles. Il se releva et sans savoir pourquoi il masqua son cosmos et se dirigea dans les jardins près de son temple, là, ou trônait les arbres de Sara et se dissimula derrière l’un des arbres en fleurs. Curieux, il ouvrit les yeux, un fait rare pour ce chevalier qui ne les ouvrait jamais. Ce chant l’envoûtait, dés lors que le jeune chevalier l’aperçu, il su d’avance qu’il ne pourrait plus partir. Il se mit à l’observer en silence, jamais une jeune femme n’avait été aussi belle qu’elle…Sa jeunesse… Sa beauté... sa douceur, toutes ses choses étaient uniques chez cette créature divine. Oui car pour lui ce n’était pas un être humain mais une nymphe.

Oui il n’avait jusqu’à présent jamais ouvert ses yeux et là bizarrement il avait été attiré, poussé par cette voix, cette aura à ouvrir ses yeux pour apercevoir cette nymphe gracile. Bien qu’elle soit de dos il ne pouvait dévier son regard de ce tableau. La jeune fille se retourna, des mèches masquaient sa poitrine, mais en se retournant à demi elle dévoila son visage angélique aux yeux du chevalier de la vierge. Il ne pouvait qu’admirer sa peau laiteuse, son cou gracile, son visage céleste ou était apposé une larme grenat qui semblait contraster à merveille avec la couleur violine de ses yeux et la blondeur de ses cheveux…. Une douce chaleur se diffusa dans son être et il en ferma les yeux. Il savait bien qu’il n’avait pas le droit d’être là… Ni même de la regarder ainsi, de l’observer à la dérobée. Il se recula voulant quitter se lieu de trouble, mais il marcha sur une brindille tombée de l’un des arbres ou qui sait peut-être avait-elle été portée par le vent. Ce bruit parvint aux oreilles de l’inconnue.

Inconnue : Il y a quelqu’un ?

La jeune fille regarda autour d’elle quelque peu inquiète on ne devait surtout pas la voir mais il n’y avait rien autour d’elle. Personne, mais alors d’où venait ce bruit. Shaka avait eu tout juste le temps de se dissimuler et de ne plus bouger. Voyant que tout était calme la jeune fille sortit de l’eau et se rhabilla rapidement avant de replacer son masque de chevalier sur le visage et de disparaître dans les escaliers traversant les temples. Une fois qu’il ne la voyait plus il rentra dans son temple troublé plus que de raison. En voyant le masque se poser sur son visage il cru qu’elle était un chevalier. Connaissant la loi des femmes chevaliers il savait que de l’avoir découvert ainsi n’était pas permis, Personne n’était censé apercevoir le visage d’une femme chevalier même en secret cela n’était pas permis. Il se dirigea donc vers sa chambre et ouvrit la porte lentement.

En entrant dans sa chambre le chevalier ne pris pas la peine d’ouvrir les yeux, la disposition de sa chambre, son décors, il le connaissait par cœur et s’y déplaçait les yeux fermés. Il voyait tout avec son esprit, il n’était nul besoin pour lui d’ouvrir ses deux saphirs pour pouvoir décrire sa chambre. Lorsqu’on entrait dans la pièce, on pouvait voir dans le coin à droite, au fond, divers coussins de soie rouge et or posé sur le sol, un drap de couleur rouge vif brodé d’or au-dessus d’eux et une tenture de tulle rouge sombre l’entourant, laissant une simple ouverture. C’était là qu’il dormait, contrairement aux autres saints, ces simples coussins lui suffisaient, il n’avait pas besoin d’un lit. Dans le coin opposé, il y avait incrusté dans le marbre fin de la chambre, en arc de cercle, un petit bassin d’eau surmonté d’une fine fontaine de jade. On pouvait voir plusieurs poissons indiens nager dans l’eau claire, quelques lotus de couleur rose ou blanc, flottant librement et paisiblement à la surface de l’eau. Près de l’angle de la porte, se trouvait une grande armoire en bois de bambou de couleur corail, celle-ci contenait les vêtements du saint de la vierge. Non loin de la porte sur l’un des murs de la vaste chambre, une porte donnait sur une salle de bain. Le dernier angle de la pièce, situé à droite de la porte, montrait un autel. Un vase blanc était orné de splendide rose blanche et des encens brûlaient sur leur porte encens. Une fine fumée s’échappait du bâton d’encens et parfumait délicieusement la pièce. Enfin au centre de la pièce était installé un splendide tapis au couleur chatoyante, il habillait le marbre de la pièce et donnait une dimension toute nouvelle à la pièce, la parant ainsi au couleur de l’orient.

Après avoir posé sa cape sur les coussins posés à même le sol dans sa chambre, le jeune homme retira son casque, secouant un peu la tête pour libérer ses longs cheveux blonds et le posa près de lui. Shaka s’avança vers le petit bassin et s’agenouilla, observant mentalement les poissons nager. Il ouvrit doucement les yeux et tendit la main, il la plongea dans l’eau et en sortit doucement un lotus de couleur blanc, par-dessous. Il observait la fleur, sentant l’eau couler entre les pans de son armure au niveau de sa main. La couleur de la fleur était signe de pureté cela lui rappela à l’esprit la vision de la jeune fille qui semblait si pure et si douce. Il secoua vivement la tête pourquoi ne pouvait-il chasser ses images de son esprit, lui qui ne s’intéressait pas aux jeunes filles et surtout qui n’y connaissait rien aux sentiments et à tout ce qui s’y rapportait. Doucement, il reposa la fleur dans l'eau, il n’avait pas la réponse et pourtant on le considérait comme le plus sage des chevaliers. Il est vrai qu’il était toujours enfermé à méditer alors il ne connaissait pas grand chose au relationnel.

A SUIVRE………………

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elysion4ever.forumgratuit.org
 
VIRGO NO SHAKA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Virgo no Asmita Vs Sea Dragon no Unity
» The Badass' Gallery
» Virgo no Asmita (ok)
» Les esprit céleste préférés.
» Virgo Dohaeris, enfant de Kesha.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion Wo Bara :: Plume d'administration :: Temple du délire :: Fanfiction-
Sauter vers: