Un univers où les dieux ont leur mot à dire. Un univers ou la terre à ses chevaliers et où le mot même de Paix est Sacré!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vers la chambre d'Héra (PV Hera)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 16:03

Milo n’aimait pas ça, non vraiment pas.D'abord la tournure qu'avait prise sa mission, puis cette attaque tous cela ne lui plaisait vraiment mais alors vraiment pas. Donnant le bras à la déesse mère Héra, Milo l’escortait à ses appartements alors qu’il restait inquiet pour Shaka mais il était entre de bonne main lui il avait la charge de la déesse mère pas de son compagnon blessé. Remontant vers l’aile des appartements des invités il restait silencieux et à l’affut du moindre souci.

- Shion a fait mettre en place toute une série de gardes pour le moment cela devrait suffire en attendant mieux. Saga s’occupe de votre seconde fille et la déesse Athéna reste de toute façon à s’occuper de Shaka et un garde est non loin au moindre problème il interviendra. En ce qui me concerne je suis dévolu à votre protection si vous avez le moindre problème n’hésitez pas à me solliciter altesse.

Sur ses bonnes paroles Milo s’arrêta devant la porte de la chambre de la déesse mère, la chambre d'Héra et s’inclina respectueusement devant elle prenant avec diligence et  élégance sa main pour la lui baiser comme il se le devait. Il ne pouvait s’empêcher, malgré tous cela, qu’on lui avait fait un honneur en le chargeant de la déesse mère. Elle était si belle mais Milo savait très bien qu’il ne devait pas s’amuser à chercher à la séduire où autre vu sa réputation au sanctuaire de plus se serait de la folie  en sachant qu’avec les infidélités de son époux on savait de quel manière elle voyait les hommes. Ne sachant trop que faire de plus il réfléchit quelques instants de plus.

- Bien si vous n’avez plus besoin de moi je vais reprendre ma surveillance altesse. Je reste aux alentours du temple principal donc n'hésitez pas à me solliciter comme je vous l'ais dit à la moindre demande je sis là pour cela. je reviendrais  vous escortez à chaque fois qu'il le sera nécessaire durant tout votre séjour parmi nous.

Il la salua et s’apprêtait à partir mais il se ravisa en sentant l’hésitation de la déesse comme si elle n’osait pas lui demander quelque chose bien qu’elle ne le montrait en rien dans sa posture et son allure d’ailleurs.Elle l'invita hésitante à rentrer dans sa chambre ce qu'il fit quoiqu'un peu étonné tout de même. Mais on ne refusait rien à une déesse et surtout pas à la reine des dieux non? Et puis comment lui un simple mortel pourrait-il seulement l'intéresser ne serait-ce qu'un peu. Il devait garder les pieds sur terre tous simplement.

- Vous pouvez tous me demander altesse si je puis vous répondre je le ferais volontiers. Je suis certes rester absent pour ma mission ses derniers temps mais si je peux faire quelques chose pour vous j’en serais plus que ravis sachez-le bien. De plus Shion sera toujours présent pour vous donner toute les informations nécessaires que je ne saurait pouvoir vous dispenser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 19:40

Les choses n'allaient pas aller en s'arrangeant, elle s'en doutait. Cette attaque mettait un point final à ses hésitations. Elle allait devoir prendre de mesures sévères avec ses filles pour protéger leur sanctuaire de cet ennemi pour le moment invisible mais bien réel. Encore heureux que c'était un chevalier et non une de ses filles qui eut été touchée, mais le problème restait bien là pourtant. Il y avait eu des blessés et ça n'irait pas en s'arrangeant. La déesse Mère avançait en silence mais plongée dans ses analyses, occultant ainsi le fait qu'elle devait maintenant avoir l'un des pires chevaliers de ses filles comme protecteur. Oui le Scorpion était déjà joyeusement catalogué par la souveraine comme un homme à femmes donc peu recommandable.

-Je devrais me rendre au bureau de Shion chaque matin afin de m'occuper des affaires du Sanctuaire, il faudra donc m'y escorter et me ramener, avant d'aller au déjeuner et ensuite je resterai le reste de l'après-midi dans ma chambre jusqu'au dîner. Je n'ai guère envie d'avoir de la compagnie.

Elle énonçait ces propos de manière claire et neutre, mais autoritaire. Elle ne désirait pas outre mesure fréquenter les chevaliers de ses filles même si elle devrait bien se renseigner sur eux afin d'en savoir plus et surtout sur les deux qui lui posaient problèmes jusque là. Elle arriva enfin jusqu'à sa chambre et s'arrêta, voyant le Scorpion embrasser sa main, comme bon nombre l'avait fait avant lui pour la saluer. C'était étrange, comme le lui avait déjà fait remarquer Aphrodite, qui avait essayée de la pervertir. Elle était l'une des plus belles déesse de l'Olympe et pourtant pas une fois elle n'avait usé de son charme pour attirer un jeune homme, ni même accepté aucune de leurs avances. La fidélité devait être inconnue à une déesse de l'Amour comme elle sûrement. Retirant sa main, elle se détourna en posant sa main sur la porte de sa chambre sans bouger, semblant réfléchir. Le Scorpion pourrait lui répondre, il devait connaître ses camarades et leur caractère sans aucun doute. Mais le problème était de ne pas éveiller ses soupçons avec des questions trop directes.

La souveraine fit alors un léger signe au chevalier pour l'inviter à entrer, prenant grandement sur elle car faire entrer un homme dans ses appartements n'était pas chose à lui plaire. Mais si elle pouvait parvenir à ses fins et apprendre enfin plus de choses sur ces deux chevaliers lui posant problème, une discussion ne la tuerait pas. Avançant doucement après avoir refermé la porte, elle lui désigna un fauteuil d'un geste élégant de la main avant d'elle-même bouger quelque peu sa robe pour l'installer convenablement et s'asseoir, le dos droit, posant ses mains sur ses jambes un instant sans bouger. Par où commencer. Son regard glacial fixait l'homme face à elle en silence. Il lui faisait un peu penser à son époux. Elle ferma les yeux en baissant légèrement la tête à cette pensée. Lui aussi était attirant et charmant au premier abord. Puis après deux siècles de bonheur il avait fini par user de son charme sur n'importe quelle femme au point de délaisser celle qui l'avait vraiment aimé.


-Vous avez certes été absent plusieurs semaines semble t-il selon vos dires mais je pense que vous serez à même de répondre à cette demande très simple mais assez importante puisque je me dois de reprendre en main le sanctuaire en quelque sorte.

Rouvrant les yeux, elle le fixa à nouveau, ce même air neutre sur le visage alors qu'elle choisissait mentalement ses mots avec le plus grand soin, voulant mener son interrogatoire le plus convenablement possible.

-J'aimerai que vous m'en appreniez plus sur les douze chevaliers d'or, le caractère et la manière d'être de chacun. Afin que leur poste durant ce temps de guerre soit défini au mieux. Leurs qualités, leurs défauts. Tout ce dont vous jugerez utile de m'informer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 20:12

Milo fut très surpris de la demande de la déesse mais ne le montra guère. S’installant à la demande de celle-ci dans le fauteuil désigné et pris soin de rassembler ses idées pour être le plus clair possible et e pas dire des choses non importants se doutant que la déesse avait mieux à faire que d'écouter des banalités cependant cette demande était pour le moins étrage et Milo se demandait ce qui pouvait la pousser à demander cela mais il n'en fit pas la remarque.

- Eh bien autant commencer par le plus simple on à je dirais deux catégories réelles dans les 12 saints d’or. La première est ceux ayant des capacités plus mentales que physique et dont la puissance est phénoménale comme Shaka de la vierge ou bien même Mü du Bélier et nous avons les 10 autres chevaliers dont moi qui sommes plus centré sur le corps à corps et les attaques direct cependant par exemple Saga lui aussi à un grand potentiel psychique même si beaucoup moins développé que celui de Shaka par exemple.  Il faut savoir qu’il est pressenti pour succéder à Shion des 12.

Marquant une pose Milo rassembla le meilleur moyen de faire cerné le caractère de ses compagnons de manière rapide à la déesse. Il essayait de faire claire et concis afin de ne pas l'ennuyer avec n'importe quoi.

- Après il est vrai que si l’on n’occulte ses catégories en fonction des prédispositions de pouvoir certains chevaliers comme Saga des gémeaux et moi-même, sommes plutôt du genre sanguin à foncer sans tergiverser et se mettre martel en tête, d’autre comme Camus, Mü et encore plus Shaka vont au contraire tout analyser avant d’agir afin d’être sûr de ce qu’ils vont faire. Par ailleurs Shaka a eu une formation plus spirituelle du fait de son statut de réincarnation de Bouddha et ne connait pas tous les sujets. Il est très calme comparé à nous autre et le plus puissant avec Saga d’ailleurs.

Ne sachant trop si il était assez clair il fit une pose pour permettre à la déesse de bien assimiler tous cela dans un premier temps.  Puis en voyant qu’elle ne semblait pas perdu il poursuivit énumérant tout ce qu’il y avait d’important sur ses compagnons. Aussi bien en terme d'agissement pendant les combats que de manière générale sans savoir les réels raisons des questions de la déesse par ailleurs.

- Voilà dans les grandes lignes j'espère que cela vous suffit maintenant si vous avez d'autres questions à me poser  n'hésitez surtout pas. je peu avoir oublier des choses en me concentrant sur le principal.D'autant que n'étant pas forcément des plus proches avec mes 11 frères d'armes j'en connait certain beaucoup moins bien que d'autre par ailleurs. Après  je puis vous assurez qu'ils sont tout de même tous de toute confiance pour protéger vos filles.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 20:24

A travers les paroles du Scorpion, la déesse espérait surtout parvenir à cerner les caractères des deux l'intéressant et surtout à comprendre comment ses filles avaient pu être perturbées à ce point, surtout celle responsable de la nuit. Elle qui était pourtant un parfait modèle de droiture avait très inélégamment perdu son calme en face du Gémeaux, ce qui l'intriguait beaucoup. Elle écouta donc le chevalier parler et lui évoquer ces deux catégories, cela ne l'étonna déjà pas que le corps à corps aille au Gémeaux et le mental à la Vierge. Cela correspondait jusque là à ses filles donc rien d'étonnant. Et le Scorpion confirma ses analyses. Celui plus sanguin était allé vers sa fille « aînée » du moins se considérant ainsi, l'autre était plutôt vers sa fille plus calme et réservée. Les caractères forts s'assemblaient, tandis que les autres s'apaisaient entre eux.

-Je vois. Les chevaliers de votre genre sont donc plutôt ceux à mettre en première ligne comme attaquant de front plutôt qu'en arrière au vu de votre vivacité à agir. Les autres étant plutôt doués de protection psychique.

Elle tentait de maintenir la conversation sur le terrain du champ de bataille même si ses préoccupations n'étaient vraiment pas portées sur celles-ci mais cela ne regardait en rien le chevalier face à elle. Entendant frapper, elle laissa entrer la servante portant deux tasses du thé qu'elle buvait habituellement, enfin accompagné de nectar pour elle et la regarda repartir tout en écoutant le Scorpion. Sauf qu'autant la Vierge serait facile à calmer autant celui plus sanguin était dur à maîtriser. Elle avait un époux de ce genre et pour prévoir ses réactions autant dire que c'était mission impossible....Ce qui expliquait qu'Astrée avait donc été prise de court et avait réagit par instinct, destabilisée. Elle vint doucement prendre sa tasse, la portant à ses lèvres pour en boire une gorgée.

-C'est de toute manière dans leur intérêt, mais je pense que vous le savez déjà vous même. Même si pour ma part vous faites plutôt partie du décor. Je doute courir le moindre danger au vu de ma puissance, peu de dieu seraient capable de réellement m'atteindre. On vous a sans doute confié ma sécurité afin que je sois sur le même pied que mes filles mais c'est plus vous envoyer au suicide qu'autre chose.

Et par suicide elle évoquait évidemment à la fois le fait qu'il soit tué en la protégeant et aussi le fait qu'elle même pourrait être un danger pour sa vie selon son attitude. Doucement, elle reposa la tasse à demi vide, reposant ses mains sur ses jambes et sa robe, gardant cet air droit et assez rigide il fallait bien le dire. Autant dire aussi que la Reine des dieux ne se gênait pas pour dire ouvertement ce qu'elle pensait, même si elle jugeait ici non pas avec sa haine des hommes mais avec la logique des pouvoirs et de sa puissance.

-Ces informations me suffisent, vous avez pu me dire ce que je voulais savoir ce qui me convient parfaitement pour la suite de ce que je prévois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 20:49

- Oui c’est ça Shaka et Mü sont par exemple mis en défense voir en protection autour du temple principal en cas de besoin. Cependant il arrive que Saga les y rejoignent d’une certaine manière avec l’une de ses prédispositions psychiques du moins. Ses attaques sont efficaces sur les deux plans lors que Mü et Shaka eux sont bien moins efficace en ce qui concerne le corps à corps ils peuvent tenir mais ils sont moins performant qu'en attaque psychique tous simplement.

Écoutant la déesse mère calmement il ne fut pas surpris de sa franchise dans la mesure où celle-ci était totalement justifiée.Il avait comme es autres entendu les diverses conquêtes de son époux alors il était plus que normal qu'elle agisse ainsi envers les hommes non? Il devait de ce fait se surveiller pour ne pas fauter.

- Disons que de toute façon ce n’est pas leur genre vos filles ne risques rien avec eux d’autant que Saga et Shaka sont deux des 12 ors qui ne s’approche jamais des filles donc là-dessus vos filles seront tranquilles.  Ils ne s’y intéressent pas et puis ils sont des plus respectueux en générale donc je doute qu’il y est de l’inquiétude à avoir en les sachant aux côtés de vos filles. En ce qui me concerne ma réputation n’aide pas à penser que je suis sérieux mais je ne suis pas suicidaire au point de manquer de respect à une déesse et encore moins à la reine de l’Olympe. Déjà je ne ferais pas le poids et ensuite je m’amuse peut-être à plaire aux femmes à en jouer sans doute un peu mais je ne suis pas pour autant irrespectueux avec elles et ne   prends pas de filles pour une nuit non plus.


Milo se tu il savait que la réputation qu’il avait n’aidait en rien et il ne s’attendait pas à ce que la déesse le croie sur parole non plus cependant ses questions semblait désigner que ses questions ciblaient surtout les chevaliers en contact permanent avec ses filles et donc forcément Saga et Shaka ceci dit Milo n’avait pas à s’en mêler non plus ce ne serait pas convenable.

- Je ne voudrais pas passer pour irrespectueux en me mêlant de chose qui ne me regarde aucunement altesse mais  Saga et Shaka étant meilleurs amis pour en savoir plus sur l’autre il faudrait se renseigner auprès d’eux plus que de moi si vous vous inquiétez de leur proximités avec vos filles.

il n'était pas sur que ses propos ferait plaisir à la déesse mais il était rester des plus respectueux vis à vis d'elle mais avec un caractère comme celui de la déesse Héra il ne pouvait pas réellement savoir comment elle allait interpréter ses propos sur l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 21:10

-C'est une faiblesse qu'il va falloir pourtant apprendre à corriger aussi bien dans votre entraînement que dans le leur. Chaque chevalier doit être le plus performant possible, dans ses points forts mais palier à ses points faibles en redoublant d'efforts dans ce domaine. C'est ainsi que je l'ai appliqué à mes filles. LA faiblesse de l'une et la force de l'autre, il a donc fallu leur apprendre à palier cela afin d'être des déesses capables de combattre sans leur partie jumelle.

Sa fille nocturne maîtrisait parfaitement le corps à corps. Pour la plus lumineuse le mental et les soins étaient ses points forts. Un complément parfait pour deux jumelles mais un handicap si jamais elles étaient amenées à combattre de manière séparée. Aussi avait-elle concentrées leur entraînement sur leurs points faibles. Elles avaient souffert c'est vrai à travailler un domaine faible chez elle, mais elles étaient désormais des déesses aussi accomplies que leur mère, qui maîtrisait évidemment les deux domaines. Et elle en attendait au moins autant des chevaliers à leur service. Une seule faiblesse et le chevalier serait tué sans sommation par l'ennemi qui en profiterait.

-J'ai appris, chevalier du Scorpion, qu'il ne faut jamais se fier à des apparences de ce genre. Derrière le plus docile des agneaux peut se cacher le pire des loups, surtout de la part de la gente masculine envers les femmes, vous en êtes d'ailleurs un merveilleux exemple. Tout comme le dieu me servant d'époux. C'était un homme comme vous à l'allure des plus respectables, jusqu'à ce que sa vraie nature ne ressorte. J'ai heureusement eu la chance de voir la vôtre dès le départ une fois accompagné de votre petite cour. Que vous aimiez être entouré n'est pas un problème, cela ne me concerne en rien, je vous prierai cependant de garder cela pour vos moments de liberté et éviter cela lors de votre service.

Elle semblait parler sans peine de son époux infidèle, comme si elle énonçait un simple fait sans gravité. Mais derrière tout cela chaque souvenir de ses tromperies lui lasceraient un peu plus le cœur. Elle qui n'avait jamais commit la moindre faute, essayant même désespérément de ramener auprès d'elle l'homme qu'elle aimait. Avait aimé plus tôt.D'ailleurs pourquoi le Scorpion évoquait-il soudainement, semblant se justifier son comportement passé ? La suite de la conversation lui plaisait encore moins, la température de la pièce semblant se rafraîchir alors que la déesse avait un regard presque tranchant sur l'homme face à elle, sans pour autant trahir la moindre sensation sur son visage, toujours aussi inexpressif.

-Je doute que donner des conseils à une souveraine, surtout aussi illogiques soient de bonne augure pour vous. Liés d'amitié, ne pensez-vous pas qu'ils seraient capables de mentir pour préserver leur compagnon. Cette loyauté masculine existe, ce qui fait que je ne peux jamais me fier aux hommes. Vous même pourriez tentez de me diriger vers ceci  afin de vous éviter une situation délicate en osant parler plus clairement de vos compagnons d'armes.

Héra était une déesse acceptant les conseils, Shion étant d'ailleurs son plus fidèle conseiller et celui vers qui elle se tournait dès qu'un doute l'habitait. Mais que cet homme peut scrupuleux se permette de conseiller une déesse de son rang, un sanguin comme il l'avait dit, ça non. Mais elle devait s'efforcer au calme et à la retenue, comme l'exigeait son maintien et son rang.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 21:32

- Sans vouloir vous offenser altesse je ne ferais pas ça en votre présence et je m’excuse si  je vous ais donner l’impression de vous donner un conseil je soumettais juste une idée  si vous désiriez plus d’information sur eux tous simplement. Je n’ai pas la prétention de tous connaitre d’eux voilà tout. D’autant que celons ce que j’a entendu des autres ils ont changé de comportement depuis le bas de changement de signe mais je n’en sais pas plus n’y étant pas présent moi-même.

Milo tentait de tempérer il ne tenait pas à se faire un ennemi aussi puissant surtout qu’elle était la reine des dieux et la mère des déesses de ce sanctuaire. Il écoutait tout ce qu’elle disait devant bien reconnaitre que travailler ses faiblesses étaient quelque chose de primordiale effectivement. En plus  travailler ses faiblesses  était un bon moyen de s'améliorer et de persévérer dans leur apprentissage. Après rie ne prouvait que les résultats serait au rendez-vous des les premiers entraînement mais à la longue oui et puis avec les évènements actuel se ne serait pas du luxe autant le dire.

- Il est certain qu’améliorer c’est faiblesse est le plus sûr moyen de s’accorder la victoire surtout en temps de guerre. Cependant certains de nous autres chevaliers d’or travaillent plus nos points fort que nos points faibles plus par habitude je dirais. Il est pourtant clair que cela pourrait nous coûter cher lors d’une guerre sainte ou d’une attaque surprise cependant.

Il fit une pause de plus pour chercher ce qu’il pourrait rajouter dans ses circonstances. Prenant tous son temps vu qu’il ne parlait pas non plus à n’importe qui il fallait le dire. La froideur apparente de la déesse mère était déstabilisante même pour notre sanguin de scorpion cependant il gardait son calme le plus possible. Il ne pouvait pas glisser sur un terrain dangereux ce n'était même pas pensable en ses heures sombres.


- Je pense  que l’entraînement à été trop peu sérieux pour certain ses derniers temps et qu’une remise à niveau et une bonne préparation va devoir être rétablie dans les jours à venir pour que nous soyons au mieux de notre forme. Shion doit y avoir penser je pense vu la situation actuel par ailleurs le connaissant. De toute les façon une séance d'entraînement est prévu demain sauf pour Shaka au vu de ses blessures mais tous les autres seront là.


Il ne savait plus que rajouter pour le moment et le manque de réaction de la déesse mère n'aidait pas à y voir clair. En ce moment même lui aurait au moins réagit mais elle restait d'un calme Olympien comme la déesse qu'elle était royale pleine de droiture et de réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 21:59

Elle écoutait, s'efforçant de ne pas réagir même si elle bouillait un peu à l'intérieur de le voir répliquer en sorte d'excuses. Mais si elle avait ce tempérament chaud de sa fille nocturne, celui qu'elle possédait aussi et avait transmis à son autre fille créait un savant mélange capable de la temporiser et l'apaiser, de sorte que rien ne semblait se voir à travers elle, si ce n'est la froideur apparente de la pièce. Elle remonta lentement ses mains pour croiser ses doigts devant ses lèvres, observant le Scorpion comme on observerait un danger potentiel, mais facile à maîtriser. Il lui était pourtant utile pour le moment voilà pourquoi elle s'efforçait à la retenue, et surtout car elle se devait de montrer l'exemple à ses filles, enfin surtout à Astrée qui était la plus à redire sur son comportement. Ainsi depuis le bal du changement de signe ils avaient changés....Ses yeux se fermèrent à demi à cette nouvelle. C'était clair, ses filles avaient vu juste, pour Athéna pas trop de doute vu ce qu'elle avait surpris, mais pour Astrée et le Gémeaux cela se confirmait hélas. Quoique pour cette fille là elle n'avait pas trop d'inquiétude à se faire, étant la moins prompte des deux à aimer.

-Iriez-vous demander à l'ennemi de vous aiguiller sur une faiblesse ou une erreur qu'il a commise ? On voit bien là votre caractère chaud et sans réflexion. La stratégie militaire veut que l'on allie la finesse à la discrétion afin d'avoir des renseignements sans effrayer ou inquiéter l'ennemi pour mieux le surprendre.

Héra s'efforçait de tout relier à la guerre et aux stratégies tenant à celle-ci déjà afin de ne pas perdre la logique qu'elle avait eu d'évoquer ce fait pour apprendre d'avantage sur les deux chevaliers en question et surtout pour dire de manière franche ce qu'elle pensait globalement du Scorpion mais en étant polie. C'était une pratique courante pour la souveraine qui s'efforçait toujours verbalement de faire preuve d'esprit et de courtoisie. Mais elle n'arrivait pas à apprécier cet homme, quelque chose chez lui le gênait. De plus profond que cette surface charmeuse déplacée. Ou alors la ressemblance de caractère avec celui avec qui elle était condamnée à partager sa vie éternellement. Toujours est-il que le Scorpion n'était pas prêt de se voir accorder les faveur courtoises de la déesse.

-Un entraînement est prévu demain....C'est parfait. Je me chargerai moi-même des entraînements désormais et ce jusqu'à nouvel ordre. Et ce sans user de mes pouvoirs divins pour le corps à corps. Je suis hélas certaines que votre niveau à tous au corps à corps ne sera pas suffisant pour me distance, même avec des capacités humaines pour moi. Il est donc temps de revoir un peu votre niveau pour que vous méritiez votre titre de chevalier d'or. Shion se contente de trop peu de talent pour les élections de ces armures je le lui ai déjà dit.

Douée en tant qu'ambassadrice et médiatrice, elle était aussi une excellente combattante et une stratège militaire redoutable. Elle avait été contrainte, après l'abandon total de ses responsabilités par son mari, de diriger elle-même l'Olympe. Elle avait donc appris à s'occuper de tout l'administratif, la gestion des chevaliers, les entraînements, étudiés tout ce qui concernait les guerres et leur stratégies, les méthodes de combats ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Lun 27 Juin - 22:35

Tous dans l’attitude de la déesse, y compris cette apparente froideur semblait totalement étudier et si Moi était sanguin il n’était pas suicidaire et laissa là tomber la psychologie de toute ses questions pour revenir à une conversation bancale dans le sens où il savait que ce n’était pas juste pour ce qu’elle voulait faire croire qu’elle se renseignait mais elle était reine et lui rien qu’un simple chevalier il ne faisait clairement pas le poids.

- Certes non mais il est vrai que je suis plutôt du genre à foncer d’abord et à réfléchir ensuite mon point fort étant mes attaques de cosmos et le corps à corps pas la réflexion.

Il écouta la suite doucement essayant de tempérer son côté sanguin pour ne pas manquer de respect à la souveraine.

- Alors nous aurons beaucoup de chose à apprendre de ses entrainements avec vous altesse. De plus se sera un véritable honneur d'avoir des conseils d'une déesse tel que vous et mes compagnons seront du même avis que moi là-dessus j'en suis certain.


Et il le pensait il essayait de ne plus glisser sur ses compagnons pour éviter de faire une bourde dans le sens ou n’en sachant pas plus que cela mais en sachant que certain de leur agissement pouvait faire comprendre que si leur comportement avait changé c’était à cause des déesses se serait sans doute pas du goût de la mère des jeunes filles quand on y pense. Cependant se remémorant une conversation avec Mü sur leurs ami il se dit que peut-être ses compagnons étaient-ils tous simplement amoureux des déesses et là si c’était cela mieux valait que la déesse ne l’apprenne pas de lui. Cependant en sentant la froideur de la déesse il comprit bien vite que lui caché ce détails ne serait certainement mais alors certainement pas l'idée du siècle pour lui

- Pour ce qui est de leur changement de comportement je viens de me rappeler d'une réflexion de Mü lors du bal et il trouvait que les attitudes de Saga et Shaka était beaucoup plus protectrice qu'à l'ordinaire. je suppose qu'ils ont à coeur leur mission d'escorte de vos filles en lus de leur rôle de chevalier Shaka la prouver en prenant l'attaque à la place de la déesse Athéna.

Plus Milo pensait à tous cela plus il était presque certain que ses compagnons étaient mordus jusqu'à l'os des déesses ce qui les concernant était un fait rare mais au moins ils savaient qu'il ne feraient pas mal les choses avec elles du moins il l'espérai ou alors il ne donnerait pas cher de leur peau une fois la déesse mère au courant de cet écart. Rien qu'à cet idée il eut une sorte de frisson rien de bien rassurant en sommes

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 8:37

Pourquoi donc ces filles avaient-elles jugées bon de la mettre sous la protection d'un tel homme ? Non pas qu'elle redise sur leur geste, au contraire, il est tout à faire logique, au vu des derniers événements qu'on la mette sous la protection de quelqu'un. Mais pourquoi par Hadès y avait-il fallu que cela soit sous celle de cet homme en particuliers. Il rassemblait tout ce dont la déesse pouvait se méfier et détester chez un homme, en plus d'avoir un comportement beaucoup trop semblable à celui de son ancien époux. Oui, elle disait ancien car d'époux il n'en méritait même plus le titre bien qu'elle reste unie à lui.

-Je viens de le constater en effet ce qui manque cruellement de bon sens. Comment un chevalier censé protéger une déesse peut-il se contenter de force brute sans réfléchir ? A agir de manière trop précipitée c'est là que l'on peut créer une faille destructrice dans la défense et justement mettre en danger la personne protégée.

On aurait pu le croire, mais Héra ne cherchait nullement à le contrarier ou l'insulter. Elle énonçait simplement clairement et ouvertement ce qu'elle pensait, mettant s'il le faut le point sur les sujets sensibles mais vitaux. Là on parlait de la protection d'un sanctuaire, ce qui était des plus importants. C'était simplement sa manière de procéder, sans faire de détour. Elle n'était pas là pour jouer avec cet homme et ses nerfs, contrairement à ce que sa fille nocturne aurait pu faire elle. Elle n'avait pas ce goût du jeu encore enfantin selon elle, plus âgée que ses filles elle savait se tempérer et ne pas s'éparpiller dans ce genre de futilité. Avoir de la tenue tout simplement. Même si bien entendu ses commentaires n'étaient pas très agréables à entendre.

-Je doute fortement que vous appréciiez longtemps mes conseils, chevalier du Scorpion. Au bout de quelques minutes d'entraînements avec une femme capable de vous mettre à terre vous me semblerez je pense plus enclin à la douleur qu'à l'appréciation de mes conseils. J'espère trouver un chevalier capable d'un peu plus de niveau que celui que j'ai jugé mais je crains de ne pas le trouver si l'entraînement que vous avez suivi est exact.

C'est ce qui inquiétait aussi la jeune souveraine. Enfin jeune, physiquement parlant bien entendu. Shion était toujours trop tendre avec ses chevaliers, les considérant comme ses enfants un peu. Mais on ne faisait pas la guerre dans la tendresse. Ils se devaient d'avoir le meilleur niveau possible et s'ils n'étaient pas capable de tenir la distance avec elle, sous sa forme « humaine » c'est à dire sans aucune faveur avec ses pouvoirs, à leur niveau, le pire était à croire. Prenant sa tasse, elle continua de boire doucement son thé tout en scrutant de son regard coupant l'homme face à elle. Il semblait réfléchir, hésiter. Elle attendit donc qu'il se décide sans rien presser. Jusqu'à ce qu'il révèle une information qui lui sembla plus qu'intéressante.

-Un geste bien qu'héroïque peut également ne pas être complètement désintéressé chevalier, vous devriez le savoir. Qui me prouve que ce n'est pas pour une raison aussi personnelle qu'il a décidé ce geste aussi sot ? Car même si c'est son devoir ma fille ne risquait rien au vu du niveau bas de l'attaque, qui par contre pouvait blesser un mortel. La preuve en est. Je doute qu'ils prennent tout deux une soudaine passion à leur mission sans raison. Le désintérêt pour une chose au point de risquer sa vie n'existe malheureusement pas sur Terre.

C'est bien ce qu'elle craignait, hélas plus elle parlait et expliquait les choses au Scorpion, plus elle-même devait se résoudre au pire. Elle avait déjà des doutes sur celui de la Vierge, vu son comportement, même si pour sa fille rien n'était sûr. Tout comme pour son autre fille, Astrée pouvait juste être révoltée de ce geste tout comme elle pouvait cacher autre chose.....Mais le Gémeaux rejoignait la Vierge sur le plan sentimental....Elle se retrouvait donc avec deux chevaliers épris de source quasi sûre et ses deux filles possiblement favorables.....Il ne manquait plus que cela..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 9:24

- J’avoue que ce n’est sans doute pas la meilleure des solutions d’être aussi impulsif surtout au vu des conséquences que cela peut avoir cependant je travaille à m’améliorer de ce côté-là mais ça ne se fera jamais en un jour j’en ai bien conscience altesse sachez le bien. Pour autant il ne faut pas croire que je ne sais pas me servir de ma tête quand cela est nécessaire disons que ce n'est juste pas un automatisme en ce qui me concerne moi personnellement

Il continuait d’écouter pour le dire clairement religieusement la déesse pour ne pas louper quelque chose d’important d’autant que il ne pouvait pas compter sur son comportement qui restait indéchiffrable on ne pouvait nier que ses filles lui ressemblait en voyant cela bien que chacune de ses filles semblait avoir pris une partie seulement du caractère de leur ère l’ayant développé donc un peu plus qu’elle de ce fait. Il esquissa un sourire quelque peu amusé aux paroles de la déesse lorsqu’elle émit la probabilité qu’il n’apprécierait pas longtemps.

- Je ne cherche pas à manquer de respect où à jouer les dons juan en disant cela altesse mais je ne vois pas pourquoi je n’apprécierais pas de passer du temps d’entrainement avec une déesse expérimenté et qui est en plus magnifique cela va s’en dire. J’ai tout à fait conscience que ce ne sera pas une ballade de santé ais s’améliorer auprès des meilleurs est une bonne chose à mon sens.

Il continua d’écouter Héra puis la laissa finir ses explications calmement notant tous ce qui est important de noter pour lui. Afin de pouvoir aider au mieux ses compagnons au besoin mais aussi pouvoir rassurer la déesse autant que faire ce peu du moins.Il ne devait rien louper de cette conversation et puis surtout cela lui donnait indirectement des informations afin qu'il ne fasse pas de gaffe avec la déesse mère elle même il tenait un minimum à la vie tout de même

- Je le sais bien altesse cependant connaissant Shaka si il s’est mis devant votre fille c’était parce qu’il n’avait pas dû pouvoir déterminer si l’attaque était dangereuse pour votre fille ou non et que son rôle est de la protéger comme le nôtre d’ailleurs. Shaka n’y connait rien niveau sentiments ce n’est pas lui qui risquerait d’avoir des arrières pensées sur des agissement pour parvenir à ses fins de ce côté vu qu’il n’y connait rien.

Marquant une pause et réfléchissant un peu plus à tous cela Milo essayait de rassembler ses idées pour la rassurer et non pas pour couvrir ses amis. Bien que d’un certain point de vu si la déesse mère avait des doutes c’était mauvais pour ses compagnons. Il est vrai que rarement un homme qu’il soit chevalier ou non se passionnait pour son travail du jour au lendemain et venant des deux ors qui fuyait le plus les filles avant cela pouvait comment dire prêter à confusion ? Oui certes pourtant Saga et Shaka étaient droit et n’irait pas aire quelque chose d’inconvenant et surement pas à leur déesse.

- J’ignore la raison de ce changement malheureusement mais si il y a bien une chose que je sais les concernant c’est que des 12 ors se sont les plus respectueux des femmes. Bien sur il reste des hommes et pourraient avoir un geste qui pourrait être dicté par une impulsion je suppose mais si c’était le cas alors il chercherait à régulariser la situation derrière surtout si cela devait concerner les déesses. Déjà car ils sont à leur services, ensuite la différence de rang ferait qu’il ne ferait pas sciemment quelque chose d’irrespectueux envers elle et enfin ils sont du genre à assumer leurs actes jusqu’au bout et non pas à fuir. Après les erreurs comme tout le monde ils peuvent en faire je suppose…

Oui ils les savaient pas infaillible ce n’étaient pas des sur hommes on plus. Même Shaka considérer comme l’homme le plus proche des dieux pouvait fauter comme tout à chacun mais au moins eux n’assumait derrière pas comme certain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 11:09

La déesse mère, si elle avait été au moins aussi peu polie que la déesse Aphrodite, aurait volontiers fait remarquer, il semblait plutôt doué vu son comportement pour se servir d'autre chose que de sa tête en effet. Quoiqu'elle savait bien sûr que Shion ne recrutait pas des sots ou des ignorants et que le Scorpion devait au moins avoir quelques atouts de ce côté-là. Même le Gémeau, si elle ne le portait pas dans son cœur suite à l'incident, avait des qualités intellectuelles, Astrée se rendant souvent chez lui et ramenant des ouvrages tous plus érudits les uns que les autres. Cela avait surpris Héra d'ailleurs. Mais même si elle s'efforçait à la retenue, l'amabilité et la franchise, un je ne sais quoi continuait de la perturber et l'agacer chez cet homme. Toujours sans qu'elle ne sache d'où cela vient cela dit. Elle s'efforçait de faire abstraction de ce fait, chose peu simple pour elle pour le coup. Elle écoutait alors ce dernier évoquer les possibles entraînements. Elle ne put s'empêcher, d'avoir pour la première fois, une réactions, un sourire moqueur sur ses lèvres alors qu'elle baissait un peu la tête en laissant échapper un rire presque imaginé.

-Les hommes......Il ne leur faut pas grand chose dès qu'une femme est belle pour lui obéir......Finalement vous vous pensez souvent supérieur mais une belle femme est capable de déclencher la pire des guerres tant elles ont d'influence sur vous.

CQFD. Démontré encore une fois, les hommes sont tellement sensible à la beauté féminine que tout semble soudain aller bien dans le meilleur des mondes. Elle se ferait un plaisir de leur démontrer le contraire simplement en les entraînant. Evidemment Héra n'était pas femme à devoir laisser ses envies parler, elle les muselait toute : envie de vengeance, de colère ou tout autre, elle ne laissait jamais aucun sentiment filtrer, agissant simplement en déesse juste et droite. Elle rouvrit les yeux, son regard le fixant à nouveau alors qu'elle reprenait un visage glacé.

-Nous verrons dès demain si vous tenez longtemps votre beau discours, les actes parlent mieux que tous les mots. Quand à votre compagnon du signe de la Vierge, s'il n'est pas apte à percevoir la puissance d'une attaque je ne vois pas pourquoi il a été nommé chevalier d'or qui plus est. Le but des protecteurs pour agir au mieux est justement de savoir doser le niveau de l'attaque adverse pour que telles erreurs qui nous handicapent n'arrivent pas. Ou alors cet apprentissage ne vous a pas été inculqué et il y aurait alors de graves lacunes dans ce domaine chez tous. De plus, je pense être bien placée pour savoir que ce n'est pas la réflexion qui pousse un homme possiblement épris d'une femme à agir mais son instinct. Je pense que vous êtes plutôt bien au courant qu'il est difficile de lutter contre son instinct n'est-ce pas ?

Il est certain que vu son tempérament son instinct à lui ne devait pas être trop renfermé et s'ennuyer n'est ce pas. Mais...la suite le plut un peu moins, son regard étant presque meurtri au fur et à mesure de ce qu'elle entendait. Evidemment, les hommes se protégeaient entre eux et se justifiaient toujours. Réparation. Oui une réparation forcée, comme si cela était normal, cela n'effaçait pas les blessures faites à la femme en question et l'enfermait même dans quelque chose de douloureux et peut-être non souhaité. Mais ça un homme n'y pensait pas non.

-S'ils ont fauté comme vous sous-entendez qu'un humain le peu croyez-moi que ce n'est pas une réparations de leur faute que je vais demander. Croyez-vous vraiment que je laisserai mes filles à de simples hommes et mortels en plus en mariage ou autre arrangement alors qu'ils leur ont manqués de respect ? Ne me parlez pas de certains hommes qui peuvent agir avec pourtant respect et des sentiments sincères, j'ai eu moi même la meilleure preuve que le plus parfait des hommes et des dieux peut vite montrer un autre visage, mortel ou non. Votre ami et chevalier du Gémeaux mériterait déjà une sanction, si j'avais écouté une voie bien moins sage que celle que j'ai enseignée à ma fille Astrée. Je dois également me tempérer dans mes jugements mais pour deux chevaliers ayant déjà un pied dans la tombe de par leur comportement, il serait fâcheux pour eux de se conduire à nouveau de la sorte. J'espère que vous serez en mesure de bien leur rapporter ces propos en cas de discussion avec eux, je pense m'être bien faites comprendre.

Il ne fallait pas être un génie non plus pour sous entendre la menace à peine voilée qu'avait prononcée la déesse. Astrée lui avait expliquée la raison de son comportement et si sa fille était trop jeune pour comprendre, au vu de l'âge de ce chevalier, la souveraine se doutait que ce n'était pas pour batifoler simplement. Jamais elle-même n'aurait toléré cela de la part d'un homme et l'aurait désintégré sur le champ, mais elle se devait d'apprendre les choses les plus droites à ses filles dont la retenue et la droiture, en occultant ce fait déplaisant pour le laisser insignifiant. Elle n'en restait pas moins assise très droite, le regard encore plus froid en évoquant ce fait, une aura glacée l'entourant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 19:11

Milo ne dit rien de plus à l’écoute des froides paroles de la déesse mère il ne tenait pas à se faire massacrer surtout que sa roideur et sa puissance n’aidait vraiment pas. En plus il devait admettre qu’elle n’avait pas tort. Combien de femme avait été les instigatrices de guerre au final ?  Trop dans un sens au regard de l'histoire des hommes donc ce n'est certainement pas lui qui allait la contredire sur ce point.

- Vous n’avez pas tort cependant tous les hommes ne réagissent pas de la même façon certains sont plus impulsifs, d’autres plus calme et on ne peut juger tout le monde d’après une seule personne non plus. Après je suis impatients de voir cet entrainement j’aime apprendre de nouvel chose et je suis certains que se sera sans doute intensif mais je tiendrais le choc car c’est comme cela qu’on s’améliore après tout.

En revanche concernant ses deux compagnons les dires de la déesse n’étaient pas très rassurant et Milo opina du chef comme pour dire qu’il le leur transmettrait quand il les verrait bien entendu. Cependant il était plus que conscient que ses compagnons en feraient grand cas mais que cela ne résoudrait pas le problème si des choses étaient arrivés entre temps.

- Tous les hommes ne sont pas comme votre époux avec tous le respect que je vous doigts altesse. SI moi je peu passer pour un coureur de jupon il n’en est rien pour eux ils sont droit et si ils s’intéresse à une fille c’est qu’ils ont des sentiments pour elles je pense ils ne jouront jamais avec elle et encore moins si les filles en questions étaient les déesses. Que la différence de rang pause problème c’est compréhensible mais ils n’iront jamais jusque à se jouer d’elle ou faire ce que votre époux à pu vous faire subir ça j’en suis certain. Nous ne sommes pas parfait nous autres les humains mais nous ne sommes pas tous des coureurs de jupon non plus.


Cette fois si elle ne comprenait pas qu’ils les pensaient amoureux de ses filles et par amoureux il voulait dire vraiment raide dingue c’est qu’il avait diablement de la chance. Oh bien sur il n’avait aucune certitude et il serait bon pour lui de le souligner.D'autant qu'attirer des ennuis non vérifier à ses compagnons n'était pas quelque chose qu'il aimait. Et s'attirer les foudres d'héra encore moins il fallait l'avouer.

- Cependant j’ignore si mes observations sur leur sentiment sont véridique ou non nous n’avons pas parler de cela depuis mon retour je ne peut donc être certain de cela. Pour autant je sais qu'il n'y a pas plus droit qu'eux parmi les ors et cela n'importe lequel de mes autres compagnons vous le diront altesse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 19:30

-Peu importe le caractère de l'homme, si vous trouver une jeune femme dans ses goûts et ses préférences je puis vous assurer qu'il cédera dès qu'il le faudra. Cela prendra plus de temps pour certains que d'autres, mais cela fini toujours par arriver. Vous en êtes la preuve vivante avec vos charmantes conquêtes qui se ressemblent d'ailleurs assez toutes physiquement, mis à part la couleur des cheveux.

C'est un détail qui l'avait un peu intrigué d'ailleurs. Toutes ces jeunes femmes avaient des traits fins et délicats, des cheveux longs même si de couleur différentes, une forme de corps assez proche. Volontaire ou non ? Peu importe, là n'était pas la question. La discussion continua, d'abord sur un ton paisible. Avant que l'atmosphère ne change soudainement. La pièce devint soudainement aussi froide qu'une congère, de la glace apparaissant par endroit sur le sol dans un craquement, une aura froide, gelée entourant la déesse alors qu'elle s'était levée et approchée du Scorpion, le toisant froidement – et encore c'est gentiment dit – le regard aussi coupant que des poignards alors que son visage était bien moins neutre, montrant clairement....sa colère oui mais aussi et surtout sa révolte face aux paroles qu'il pouvait avoir. Elle resta plusieurs minutes à le toiser, semblant prête à le briser définitivement avant que sa voix froide et coupant ne s'élève à nouveau, trahissant à peine sa colère.

-Leur devoir est de servir et protéger leur déesse, pas d'abuser physiquement de leur faiblesse comme votre compagnon des Gémeaux a pu le faire. Aussi avant de penser à défendre vos compagnons je vous prierai de vous renseigner sur leurs actes. En plus d'une différence évidente de rangs, ceux que dont vous mettez en avant les qualités, surtout un, s'est comporté de la pire des manières avec une femme, par la force. Il a déjà fait pire en manque de respect envers sa déesse que simplement se jouer d'elle et mériterait une punition plus sévère que ce que je lui ai accordé. Je vous conseille très sérieusement de mesurer vos paroles en ma présence car je ne suis pas aussi magnanime que mes filles en matière d'irrespect concernant mon rang.

Un rappel ne lui ferait pas de mal. Il prenait bien trop de liberté en la contredisant pour se permettre de défendre des hommes qui avaient mal agis. N'avait-il pas dit qu'il avait été absent un moment ? Comment pouvait-il alors savoir ce qui s'était tramé ? Il allait falloir lui rafraîchir un peu la mémoire qu'il prenne conscience de tout cela. Si jamais après ça il arrivait encore à les défendre, il était vraiment....idiot ? Ou alors complètement sot.

-Vous m'avez au contraire parfaitement éclairé sur le sujet au vu de ce que vous me raconté, couplé à leurs actes répréhensibles. Quant à leur prétendue droiture, embrasser une femme de force et par surprise fait-il d'un chevalier quelqu'un de droit, Scorpion? Est-ce un comportement courtois et digne de quelqu'un portant une armure de chevalier d'or ?

Chacun de ses mots étaient coupant comme une glace trop aiguisée et emplie de froideur alors que son aura glacée restait autour d'elle. Elle comprenait mieux cet agacement envers lui, il était le genre d'homme à défendre les siens aveuglément au détriment de ce qu'ils ont vraiment pu faire. Il allait falloir qu'il mesure ses paroles devant la déesse, qu'il les pèse soigneusement, car, désormais debout non loin de lui à le fixer, elle était prête à lui donner congé et certainement pas en le faisant gentiment repartir de lui-même de sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 21:06

La situation devenait de plus en plus dangereuse pour lui il ne pouvait pas faire semblant de ne pas le voir. Et là elle allait finir par vouloir le trucider sur place si cela continuait ainsi. Cela n’était vraiment mais alors vraiment pas fait pour le rassure quand on y pensait bien. Cependant que devait-il faire au juste car la tournure n’était pas du tout à son avantage vu le tempérament de la déesse mère.

- Vous savez je n’ai pas réponse à tous en ce qui les concernes de plus je suis étonné que saga est eu un tel geste vis à vis de la déesse nocturne du sanctuaire cela ne lui ressemble clairement pas car il ne s’approche guère des filles en temps normal malgré qu’il soit l’un de nos aînés.

Marquant une nouvelle pause et jaugeant de l’état de la déesse en face de lui Milo se demandait ce que cela allait entraîner comme conséquence pour ses deux frères d’armes mais le demander serait que par trop suicidaire il en avait parfaitement conscience à l’heure actuel.

- Après je n’ai pas la prétention de dire qu’il a agit de manière correcte je m’en garderais bien compte tenu de ce que j’ignore sur le sujet mais je ne peux m’empêcher de penser que si il est ainsi c’est qu’il à agit de manière totalement contradictoire à ses habitudes.Du moins pour ce que j'e sais et est vu jusqu'à présent. de plus  votre fille à visiblement su le recadrer apparemment. Quand à Shaka il est bien trop calme pour tenter quoique se soit généralement je ne vois pas ce qu'il pourrait faire d'irrespectueux ou à pu faire si tel avait été le cas. Et même vous si vous mériteriez de trouver un homme qui vous aie et ne vous fait pas l'affront que vous fait votre actuel époux cependant je sais qu'en tant que déesse du mariage vous tenez à ne pas déshonorer votre profession et surtout votre serment ce qui est tout à votre honneur altesse.

Choisir ses mots ‘était pas vraiment le fort de Milo mais face à celle qu’il avait dans son chant de vision c’était plus qu’une question de survie.Il ne tenait pas à mourir prématurément ça non.

- Au risque que vous me rouviez irritant du moins plus ou que vous me trouviez irrespectueux  quand on voit le comportement de certains dieux tel que Zeus , Poséidon, Hadès ne vaut-il pas mieux que si vos filles soient amoureuses de chevalier qu'elles  se marient par amour qu'avec un dieu qui ne les respectera pas ? je sais que la différence de rang est grande néanmoins un mariage d'amour et sincère  les rendra toujours plus heureuse et vous semblez tenir à vos filles assez pour vouloir qu'elle le soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 21:35

Il n'agissait pas ainsi en temps normal mais le fait est que malheureusement pour lui il avait fauté et ce de manière plutôt conséquente. Non c'est vrai, un baiser ça n'était rien pour un homme, surtout le premier ! Héra en était sûre et avait confiance en ses filles. Astrée s'était vu enlever son premier baiser par un chevalier sans aucun scrupule ! Restait à espérer que son autre fille n'ait pas vécu cela....Si la déesse avait tenté de dédramatiser la chose, elle n'en était cependant pas moins blessée pour sa fille, elle-même n'ayant jamais connu que Zeus pour seul amant et mari. La fidélité à un seul homme.....choisi avec soin, voilà ce qu'elle voulait inculquer à ses filles. Et vu ce qui les entouraient la mission allait être dure..... Mais...plus il parlait plus la déesse sentait son calme partir. C'était beau de parler de ce que l'on connaissait d'un chevalier, encore fallait-il analyser ses actes présents qui eux étaient bien réels ! Voilà maintenant aussi qu'il parlait d'elle, pourquoi au juste ? Qui disait qu'elle avait besoin d'un homme justement ! Une femme ne pouvait-elle pas être efficace seule ! Devait-on forcément la lier à un homme pour quelle vaille quelque chose ? Soudainement, tout dérapa, tout empira aussi.

Il traversa la porte. Littéralement parlant. Bien entendu pas tout seul. Mais là la déesse n'en tolérerait pas plus. Elle avait été très patiente avec cet homme qui l'irritait déjà au plus au point par son comportement la première fois qu'elle l'avait vue, mais là s'en était trop. Il touchait à quelque chose de précieux pour elle : ses filles. Et surtout il continuait de prétendre que le mieux serait même de les marier à des hommes respectueux et aimants pour elles plutôt qu'à n'importe quel dieu. Comme si en tant que mère aimante et protectrice ce n'était pas ce qu'elle aurait pu souhaiter pour ses filles ! Alors que ces deux chevaliers, surtout un, n'avait montré aucun respect envers sa fille nocturne ! Et lui continuait de les défendre et même lui donnait des leçons !

Elle n'en avait pas supporté plus. Levant sa main, usant de ses pouvoirs, elle l'avait soulevé et littéralement jeté contre la porte de la chambre, la brisant sous l'impact pour l'envoyer contre le mur du couloir. Mais elle n'en resterait pas là. Elle aurait pu lui intimer de rentrer à ses quartiers et s'isoler dans les siens. Mais elle n'était pas du genre à fuir après ce genre d'affront. Ni à laisser son ennemi en paix. La femme avança, de la glace se formant sous chacun de ses pas alors qu'une aura bleutée et menaçant tournoyait autour d'elle, ses pas s'arrêtant juste devant le chevalier qu'elle toisait de sa hauteur, l'air cette fois franchement menaçant, n'ayant plus rien de neutre. Héra était en colère, furieuse, et cela se voyait et s'entendait à sa voix blanche.


-De la part de Shion qui est un homme que je respecte je pourrai tolérer qu'il me conseille vis à vis de mes filles. Mais qu'un misérable coureur de votre genre se permette de défendre des hommes irrespectueux devant mes filles et me parler de mariage alors qu'elles sont âgées d'à peine 16 ans cela je ne le tolérerai pas. Qu'un homme tel que vous se permette des conseils à une déesse supérieure est un affront que je ne serai pas prête de tolérer. Si vous ne désirez pas prendre le risque de finir dans le même sort que vos deux compagnons je vous conseille vivement de vous taire et de ravaler vos paroles.

Comment osait-il. Comment cet homme osait-il lui parler de la sorte. Surtout d'elle-même et de son mariage raté en plus de ses filles. Comment osait-il parler d'elle alors qu'il ignorait tout d'elle, et redire sur sa façon de faire ! Comme lui...Il était comme lui, à redire, à contredire et vouloir corriger ses actes, ne la croyant sans doute pas capable de régner parce qu'elle était une femme. Il était de la même matière que son époux ! Une légère pellicule d'eau immacula le regard tranchant en fixant l'homme au sol. Jamais elle n'avait laissé son époux la traiter de la sorte et ce malgré ses difficultés à régner et à être mère en même temps. Elle ne laisserait pas ce droit à un mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 22:58

Milo n’avait pas pu prévoir ce qui était arrivé et la surprise de se voir traversé la porte et se retrouver à percuter violemment le couloir du temple lui coupa littéralement le souffle. Visiblement la déesse mère avait à en juger par sa réactions et son regard atteint ses limites de calme il avait été maladroit et trop loin dans ses propos il en avait conscience mais quelque part jamais il  n’avait pas pensé que cela irait si loin tous cela non vraiment pas.

- Veuillez m’excusez mes paroles était sans doute des plus déplacer mais je n’ai en aucun cas voulu vous manquer de respect ou vous donner un quelconque conseil sur vos filles c’est juste que c’est visible à quel point vous tenez à elle et que vous feriez tout pour elles. Une chose que beaucoup d’entre nous n’avons pas connue car orphelin je me dis juste ou plutôt je me demandais juste si un mariage d’amour ne vous ferais pas plus plaisir pour elles lorsqu’elles seraient en âge de le faire que de les voir souffrir avec un dieu. Elles sont très jeunes et non que 16 ans il est évident qu’il est bien trop prématuré pour une tel union que vous ne le toléreriez pas.

Une fois de plus il juge de la situation restant bien sur ses gardes il était encore sonné vu la puissance de la déesse en face de lui qui était d’ailleurs bien trop proche de lui qui d’ailleurs ne restait pas insensible en voyant ses lèvres si proches des siennes.Trop proche quand ons avait qu'elle sentiment lui inspirait la déesse mère, rien avoir avec les émotions d'apprécier d'être admirer par ses filles qui lui tournait autour non  c'était plus fort plus prenant.

- Si je puis me permettre une remarque votre mari est un idiot avec une tel épouse d’aller voir ailleurs. Avoir une tel femme pour épouse devrait lui suffire car elle lui a donné deux merveilleuses filles est se comporte à elle seule bien mieux que certains hommes. Je ne vous connais pas très bien mais pour ce que j’ai pu observer je puis vous assurez que votre époux regrettera bien vite un tel comportement si il prenait pleine conscience de la chance qu’il à de vous avoir à ses côtés pour l’éternité.

Milo aurait pu franchir le pas qui le séparait des lèvres tentatrices de la déesse mais ça aurait été une insulte de plus face à cet être précieux et magnifique. Il se contint donc de faire un geste irréfléchit cependant les idées étaient bien là elle et le mettait à mal même si il tentait de ne pas les faire voir il ne voulaiit pas en plus être pris pour un pervers par elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 23:19

La colère. C'était un sentiment étrange....La dernière fois qu'elle avait dû s'emporter aussi violemment....Mon dieu elle aurait préféré oublié...Elle l'aurait massacré, gelé à vie avec cette traîtresse d'humaine qui était dans leur propre lit. Et oui son époux avait été jusqu'à la traître dans le lit conjugal. Autant vous dire qu'elle n'avait jamais plus remis les pieds dans cette pièce, se faisant sa propre chambre non loin de ce qui serait désormais son bureau. Elle reprenait l'Olympe en main et ce seule. Elle était ce jour-là animée de la même passion destructrice qu'elle ressentait en ce moment. Elle avait l'impression de revivre la même scène, émotionnellement parlant, avec cet homme redisant tout sur ses actes et sa manière de faire. Chose qu'elle ne laisserait évidemment pas passer. Elle ne l'avait pas blessée, avec son armure le choc avait dû être amorti. Mais il en serait quitte pour une belle frayeur. L'aura glacée continuait de tournoyer autour d'elle, même si elle semblait se calmer un peu.

-Quelle mère tolérerait d'offrir ses filles si jeunes à n'importe quel homme quand on sait ce que ceux-ci en ferait ! Elles ne représenteraient rien pour eux si ce n'est une épouse puissante et agréable dont ils profiteraient, chose que je n'accepterai jamais et certainement pas face à des hommes ayant déjà montré leur capacité à les bafouer!

Héra se calmait mais difficilement tant la rancoeur mêlée à la colère avait du mal à partir. Elle restait droite et fière sans sciller face à celui qu'elle toisait. Il devait être plus grand qu'elle c'était certain, elle étant plus frêle et fine que lui, mais plus puissante. Même sans cela elle n'aurait jamais baissé les yeux face à un homme. Surtout devant lui qui avait réussi à toucher un point sensible alors qu'ils s'étaient rencontrés il y a quelques heures seulement. Son mariage. Du moins la souffrance qu'elle éprouvait depuis. Sa colère s'apaisa. Lentement. La surprise légère aidant à calmer l'énervement. La surprise à ses paroles, bien que son visage ne trahisse rien. Elle aurait quand même dû s'y attendre, qu'il évoque sa beauté pour la flatter. Mais elle avait compris, depuis bien longtemps pourquoi Zeus agissait ainsi. Et cela malheureusement elle ne pouvait rien y faire. A par l'expliquer d'une voix étrange à l'homme ignorant face à elle.

-Depuis quand un dieu se dit-il qu'il a de la chance de pouvoir conserver quelque chose près de lui ? Depuis quand un dieu perd t-il quelque chose ? Il est immortel et possédera toujours ce qu'il a. Seul un mortel peut avoir la notion de perte, de temps, de regret. La beauté d'un mortel ou d'une mortelle est éphémère et doit être capturé dans l'instant tant qu'elle est là avant de fané, voilà ce qui l'attire plus que dans une beauté figée et sans intérêt d'une déesse déjà âgée de plusieurs centaines d'années.

Elle désigna son visage lisse et sans aucune imperfection en disant cela. La déesse, figée dans son éternelle jeunesse, ressemblait à une simple sculpture se déplaçant parmi les siècles, sans que rien chez elle ne soit le signe du temps qui passe. Un être sans temps, sans âge, sans début et sans fin. Qui ne changerait jamais, qui n'aurait jamais notion de vivre le moment présent de peur de perdre quelque chose de précieux, enlevé par la mort. Un éclat de tristesse passa, un quart de seconde, dans les yeux bleutés toujours aussi orageux. Elle préférait éviter de repenser à cet homme qui ne se souciait plus d'elle depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mar 28 Juin - 23:39

Il l’avait écouté surpris de ses paroles mais comprenant ce qu’elles sous entendaient et les dégâts de la tristesse provoquée par de tel propos. Il n’était certes pas un idiot finit même si sur le côté de l’immortalité il n’y connaissait pas grand-chose il en concevait pas qu’on bafoue une tel femme juste pour cela. Il "tait un homme, il était peut-être dragueur idiot mais non il ne compenait pas un tel comportement venant d'un être censé être au-dessus des hommes.

- Peut-être bien mais changer de maitresse juste parce que il ne capture qu’un instant la beauté de la femme est préférable à ses yeux que ma personne qui lui a donné ses enfants et son amour depuis des siècles ? certes vous êtes figée dans une beauté parfaite propre au déesse comme si vous n’aviez pas dépasser vos 25 ans au grand maximum mais n’ait-t-on pas censé aimer quelqu’un pour ce qu’il est tout entier ?  Doit-on juste aimer une apparence ? parce que si c’est cela que votre époux recherche cet éphéméritée de la beauté humaine alors il n’a rien compris à l’amour. Je ne suis sans doute pas le meilleur placé pour cela mais je gage que pour moi l’apparence ne devrait pas être   le seul point   dans l’amour il y a plus important et c’est le cœur et la beauté intérieur.

Oui il en comprenait pas ce dieu imbus de lui-même qui malmenait ainsi son épouse depuis des siècles, délaissait ses héritières légitimes et s’affichait impunément avec ses amantes. Qu'avait-il en tête pour agir ainsi avec si peud e respect pour une femme qu'il avait jadis aimé au point de l'épouser? Est-ce que l'éternité ne devrait pas avoir figer ses sentiments ? n'a-t-il donc aucun coeur pour la faire souffrir autant?

- Vous restez quoiqu’il en dise d’une beauté sublime bien plus impressionnante que celle de simple humaine, alors oui cette beauté est figé mais elle peut être gravé dans l’esprit comme celle d’une mortel. Je ne vois pas ce qu’il peut trouvez de plus chez ses humaines quand il à tout depuis des siècles. Certes on dit des fois qu’il faut perdre les choses pour se rendre compte de leur importances mais un dieux aussi malgré son immortalité peut avoir beaucoup à perdre à certains égards. je peu paraitre idiot en disant cela mais moi je crois qu'il à oublier le plus important  il n'aime pas ses femmes il est simplement amoureux de l'image de l'amour qu'elle lui donne en le ramenant à son état de dieux parmi les mortels et qui flatte son égo.... Ni plus ni moins... Mais ce n'ets pas aimer vraiment que d'agir ainsi surtout pour quelqu'un censé connaitre la valeur de ce sentiments par les siècles de vie qu'il a eu.

NOn Milo avait bien l'intention de prouver à Héra que son mari n'était qu'un idiot et qu'il ne méritait pas qu'elle se sacrifie ainsi. Elle devait apprendre à vivre de nouveau pour elle à retrouver un peu de bonheur au lieu de s'oublier pour une relation trop souvent bafouer par un mari incapable de reconnaitre sa chance de l'avoir épouser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mer 29 Juin - 8:00

La discussion prenait une curieuse tournure. Voilà maintenant qu'ils se mettaient à évoquer les sentiments amoureux et en plus sa propre situation à elle. Ce qui, il fallait bien le dire, n'était pas pour mettre la déesse à l'aise. C'est vrai, elle avait depuis longtemps accepté que ce n'était pas elle qui était responsable de cette situation, seulement son époux, mais la situation n'en était pas moins douloureuse et désagréable pour autant. Elle le savait, elle ne se mentait pas à elle-même, elle aussi aurait voulu pouvoir compter sur quelqu'un qui la soutenait et l'épaulait lorsque certains jours son esprit ne pouvait lutter seul. Malheureusement elle savait que cette vie heureuse en couple ne serait pas pour elle, elle s'était trompé sur l'homme qu'elle avait épousé et ne croyait que peu aux miracles vu ce qui attendait un soit-disant prétendant à sa main. De plus qui oserait s'approcher de la Reine des dieux au vu de son tempérament ? Personne ne pouvait rivaliser avec celui-ci.

-Un dieu n'a ni maître ni loi. Vous savez aussi bien que moi que même pour les mortels la première chose que l'on voit qu'une personne et son apparence et que c'est cela qui fait la moitié du travail de séduction. Pas un homme ne prendrait une femme simplement pour ses qualités morales sans avoir un physique agréable, homme ou dieu. Zeus n'aime pas ses femmes, il aime juste avoir pu posséder un cour instant la beauté éphémère d'une jeune femme, il n'y a rien d'amoureux dans ses actes, c'est sa possessivité malsaine qui est en jeu ici. En quoi lorsqu'un homme veut posséder un objet s'inquiète t-il de ce qu'il pense ou ressent ? Le seul but pour lui est que l'objet soit beau et ornemental.

Logique et limpide. Et oui on croyait que le dieu époux d'Héra était  quelqu'un semblant chercher des aventures amoureuses, mais la déesse avait depuis longtemps bien compris, même si cela lui avait fait mal de s'être trompé à ce point sur lui, qu'il était un homme en réalité possessif, attiré par les belles femmes et voilà apposer leur marque sur elles avant d'autres hommes. Oui les femmes encore innocentes étaient bien plus agréables, et puis la conquête, ce sentiment de toujours plaire, de séduire était aussi en grande partie présent. Elle étouffa un soupir presque inaudible. Il n'y avait pas grand chose à comprendre, un dieu faisait ce qu'il voulait et s'était tout. Se détournant et s'éloignant, Héra fit demi tour, la glace autour d'elle et dans la chambre dans laquelle elle rentra disparaissant comme elle était venue.

-Une déesse est faites pour être plus belle qu'une humaine, sinon quel intérêt d'être soit disant supérieure à elles ? Ca n'est qu'un attribut de déesse des plus commun, la beauté nous étant innée. Seul l'âge de notre fixation est différent, jugé terminé lorsque nous atteignons notre beauté maximale. Je pense hélas que pour mes filles cela sera 16 ans, car elles sont déjà magnifique. Pour moi cela a été 25. La différence est que l'on peut contempler la mienne à loisir, qu'elle n'est pas perdue et donc qu'on ne doit pas avoir peur de ne plus la voir un jour contrairement à une humaine. Pour les mortels, les sentiments ont de la valeur car ils vont perdre un jour l'être aimé, pour les dieux, rien ne se perd, jamais. Autrement dit, je serai toujours là quoiqu'il arrive, nous serons liés à jamais par cette promesse de mariage, qu'arait-il à risquer?

Cela semblait vraiment horrible énoncé comme cela. Mais c'était pourtant la vérité, voilà ce que serait sa vie jusque là, car jamais elle ne reviendrait sur ses paroles et son serment. Lentement, elle alla se rasseoir en portant légèrement une main à sa tempe. Cette discussion la rendait mal, mélancolique et triste aussi, ça ne lui faisait jamais plaisir de s'entendre elle-même dire qu'elle s'était-elle même emprisonnée ainsi par une erreur de jeunesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mer 29 Juin - 8:40

Milo l’avait écouté bien sur mais il n’aimait pas l’entendre énoncer si froidement des choses aussi…. Qui la rendait aussi triste, mélancolique cela voyait malgré son apparente froideur à quel point elle souffrait de tous cela et pour le coup Milo s’en voulait de tous faire remonter à la surface mais une tel femme, une déesse qui plus est ne méritait pas cela à ses yeux non vraiment pas.Et surtout pas leur souveraine qui avait tant sacrifiée.

- La plupart des dieux masculin semble de toute évidence égoïste, pour ce qui concerne les déesses en vous voyant vous et nos déesses protectrices on voit que vous êtes différente la-dessus. Mais justement vous ne m’enlèverez pas l’idée que plus que quiconque vous mériteriez d’avoir un mari aimant surtout après autant de souffrance.

Il écouta les explications sur leur beauté figée et fut assez étonné d'apprendre que pour les jeunes filles,  ses filles et les déesses de se sanctuaire resteraient pour leur part à jamais figée dans leurs corps de jeune fille de 16 ans. Cela ne devait pas être évident de ne jamais pouvoir atteindre l’âge adulte d’apparence sentant. Surtout si e plus leur compagnon puis époux était plus vieux qu'elles ne l'étaient elle même.

- Alors elles resteront à jamais des jeunes filles de 16 ans en apparence si je comprends bien. Pourtant de ce que l’on entend toutes les autres déesses n’ont-elles pas atteint au moins l’âge adulte avant de se figer ? Cela  semble étrange que cela ne soit pas pareille pour toutes les déesses je trouve mais je suppose que pour vous cela parait plus que normale.

Il avait volontairement glisser sur ce sujet voyant bien l’état mélancolique de la déesse sur son douloureux passé avec un époux qui l’avait délaisser et elle tenait tant à ses filles que des qu’il s’agissait de parler d’elles cela semblait lui faire du bien comme lui remonter le morale ou lui permettre de reprendre le dessus  afin de les préserver au mieux.

[b]- Je pensais que l’âge était le même  ou presque pour toute les déesses à vrai dire on n’en apprends pas des masses la dessus et les informations que l’on  récupère n’attrait pas à ce type de détail de toute les façons en y réfléchissant bien.ce que l'on ait des dieux de l'olympe attrait souvent à des mythes où aux histoires les plus courante d'ordinaire don c je ne m'étonne pas plus qu'on est jamais entendu parlé de cela avant. [/b

Il voyait bien qu'elle semblait reprendre petit à petit le dessus et malgré lui sourit rassuré de cela mais très légèrement toutefois, il préférait la voir en pleine possession de ses moyens plutôt que mlancolique avec des larmes dans les yeux qui semble ne jamais vouloir couler d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mer 29 Juin - 11:36

Quelle plaie....Devoir encore et toujours parler de tout cela de manière détachée alors qu'elle en était loin. Mais on apprenait, à oublier la douleur et la dissimuler au point qu'elle devienne une compagne. Malheureusement ses filles n'étaient pas dupes même si elle s'efforçait de les préserver, elles avaient déjà assez de soucis pour ne pas s'inquiéter constamment pour leur mère. Même si celle-ci, lorsqu'elle évoquait son soit-disant époux, ne pouvant alors s'empêcher de se demander ce qu'il faisait au moment où ils parlaient. Elle détourna son visage, son coude posé sur l'accoudoir du fauteuil, posant son visage dans sa maître en observant les étoiles par la fenêtre non loin. Encore dans les bras d'une femme qu'elle ne connaissait pas, sûrement. Elle ferma les yeux à cette pensée douloureuse.

-Les femmes déesse sont toujours bien plus intelligentes que les hommes, sauf certains. Mais elles sont aussi plus sensibles sans doute est-ce pour cela qu'elles se conduisent mieux, l'empathie étant une de leur qualité, comme pour ma fille Athéna. Ce sentiment est moins développé chez mon autre fille. Toujours est-il que pour ma part je suis mariée et le resterait sans jamais fauter à mes vœux, même si je ne suis guère bien tombée contrairement à mes pensées première. Aussi il est inutile de chercher une quelconque amélioration car même si mon époux changeait son comportement radicalement il serait hors de question pour moi qu'il m'approche de nouveau.

Après avoir gentiment batifolé et couché avec nombre de femme, soudainement ils pourraient reformer un couple ? Non, quelque chose était à jamais brisé entre eux et pas prêt de se recoller. Aussi préférait-elle se résigner à une vie sans amour et se contenter de celui qu'elle portait à ses filles. Rouvrant les yeux, elle leva légèrement la tête pour fixer l'astre lunaire un peu plus haut. Astrée semblait aller bien ce soir, la lune demeurait brillante et lumineuse, ce qui la rassura. Quant à Athéna, elle irait mieux dès que le chevalier serait sur pied ou au moins réveillé. Son empathie pour ses protecteurs ne l'aidant pas à gérer son inquiétude il est vrai.

-Beaucoup de déesse comme moi, Déméter, Hestia par exemple nous sommes arrêtés vers 20 ou 25 ans, c'est là que notre corps a jugé que nous avions atteint l'âge où nous serons les plus belles possibles. Mais parfois il arrive que la beauté se développé plus rapidement et soit atteinte plus vite chez certaines déesses. Mes filles ont été très gâtées par la nature et sont déjà dans l'année où leur beauté est la plus rayonnante. Elles ont un mélange de beauté féminine mais aussi une touche de fraîcheur que leur jeunesse en âge leur accorde. Toutes les beautés ne sont pas les mêmes après tout.

Celle de ses filles était une beauté jeune, fraîche et féminine, la sienne plus celle d'une jeune femme adulte, élégante et royale. Deux beautés différentes mais tout aussi agréables. Celle d'Aphrodite était elle plus vulgaire pour comparaison. Fixant la lune et les étoiles sans plus vraiment regarder le Scorpion, la lumière nocturne se reflétait un peu sur le sol et les murs encore humides après la disparition de la glace, reflétant la lueur blanche qui trouvait écho sur la robe bleue glace de la souveraine.

-Ce n'est guère un secret sur l'Olympe tous savent parfaitement comme se fixe l'âge, mais il n'y a que peu d'intérêt en effet à apprendre de telles choses à des chevaliers seulement censés protéger une déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Mer 29 Juin - 18:30

Milo écoutait religieusement la déesse n’aimant pas forcément l’entendre dire qu’elle devait rester seule. Personne n'aimait rester seule qui plus ais  lorsque l'on c'était fait trahir ainsi c'était encore pire.... mais il n’avait pas son mot à dire là-dessus et ne tenait pas à finir en pièce le choc contre le mur. Traverser la chambre lui avait largement suffit une fois pas besoinde recommencer l'expérience de voler à travers la pièce qui c'était clairement refroidie à l'image du froid glaciale de l'aura de sa propriétaire.

- Il est vrai que vos filles sont d’une grande beauté pour leur jeune âge on ne peut guère le nier. Elles n’ont rien à envier à Aphrodite qui est pourtant considéré tout du moins chez les humains comme l’une des plus belles déesses sans doute à cause de son statut de déesse de la beauté et de l’amour. Quoique je trouve sa beauté trop superficielle pour ma part mais il en faut pour tous les goûts même chez les dieux.

Milo restait silencieux après avoir dit cela il ne tenait pas non plus à parler à tort et à travers sur un tel sujet non plus mais il écoutait toujours attentivement la déesse mère. Il acquiesça à ses derniers propos il était vrai que cela n’avait pas besoin d’être connu des chevaliers quand bien même ils protégeaient une déesse.

- Il est normal que l’on n’en soit pas tenue informer en même temps. Nous devons juste protéger les déesses du sanctuaire terrestre pas tous savoir de leur vie. En plus cela ne nous apporterait pas plus d’information utile en cas d’attaque impromptu. D’ailleurs je n’avoue ne pas être très rassuré de cette attaque avec ce que j’ai vu là-bas…. Votre aide, votre puissance ne sera pas de trop il en est certain.

Milo n'était pas vraiment du genre à s'inquiéter pour un rien mais il avait vu tous ses chevaliers, il avait ressentis leur puissance et vu l'état dans lequel c'était retrouvé Shaka on ne pouvait pas les croire inoffensif. En plus si les trois dieux y était bien mêlé alors le pire était à craindre du moins si ils ne restaient pas  sur leur garde. Oh bien sur 3 déesses avec la reine des dieux parmi celle-ci il serait tout de même puissant eux aussi.

- je me demande juste quel but ont-ils euent de nous attaquer ainsi et de ne pas profiter de leur effet de surprise ça n'a aucunement de sens.... On n'attaque pas ainsi pour partir derrière. Vous croyez qu'ils vont recommencer sous peu? Enfin après tout m'inquiéter ainsi ne fera rien  nous verrons bien en temps voulu.

Il soupira un peu puis secoua la tête pour arrêter de se monter la tête.Et puis d'ailleurs pourquoi était-il passé sur ce terrain-ci au juste? Pour ne pas créer une autre situation conflictuelle.... probablement oui.... C'était sans doute cela forcément car après tous il avait beau la trouver à son goût il n'avait vraiment aucune chance avec une tel femme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héra
¤Fière comme le paon¤
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 19/06/2013

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Jeu 30 Juin - 10:11

Elle restait  à demi perdue dans ses songes, n'arrivant plus à complètement se reprendre maintenant qu'elle avait évoqué si clairement les bas fonds de sa vie douloureusement maritale. Avait-elle seulement encore une vie maritale ? Elle était devenue complètement étrangère à son mari et ce dernier faisait de même, lui préférant depuis longtemps ses maîtresses et la prenant toujours d'un air supérieur même si elle était de loin bien plus puissante que lui avec tous les efforts fournis depuis tous ces siècles pour être une digne souveraine de l'Olympe, ne pouvant désormais compter que sur elle-même pour cette tâche.

-Les beautés sont toutes différentes et malheureusement Aphrodite est pourvu de celle qui est la plus plaisante pour les hommes mais la pire de toute. Une beauté vulgaire, tape à l'oeil et excitant le côté masculin des hommes. Autrement dit, tout est fait chez elle pour attirer et séduire, ce qui explique le nombre grandissant de ses amants. Il n'est donc pas étonnant qu'elle soit la déesse la plus connue pour sa beauté et la plus prisée.

Aphrodite aurait pu être véritablement belle aux yeux d'Héra si elle avait su faire de sa beauté un atout plus respectable. Mais la souveraine avait renoncé depuis des siècles à voir cela un jour hélas. Une chance bien entendu que toutes les déesses ne soient pas ainsi mais tout de même, une était déjà de trop. Quelle image pouvait-elle donner en agissant de cette manière. Elle eut un léger soupir alors qu'elle fermait les yeux sans changer de position, silencieuse et pensive. Elle se demandait vraiment comment elle pourrait en finir une bonne fois pour toute avec cette douleur lancinante qu'elle sentait revenir en elle par moment lorsqu'elle repensait à la trahison de son époux. Elle écoutait en même temps les paroles du Scorpion qui changeait radicalement de sujet. Ca n'était pas plus mal elle oublierait un peu tout cela. Au moins quelques minutes....

-Parce qu'ils ne m'avaient pas pris en compte dans l'équation.

Elle avait répondu d'une voix calme, neutre et sans précipitation. Avant de doucement se redresser, rouvrant les yeux pour fixer le Scorpion en se remettant le dos droit au fond de son fauteuil, les bras posés le long des accoudoirs, reprenant alors son attitude souveraine et toujours aussi sérieuse lorsqu'elle parlait des affaires du Sanctuaire.

-Il ne fait aucun doute qu'au vu des attaques, de leur mode opératoire et du nombre de chevaliers engagés, il ne s'agissait pas d'une simple semonce, mais belle et bien d'une attaque dans le but de décimer les chevaliers et sans doute aussi les deux déesse protectrices du Sanctuaire. Cependant, ils ont sentit ma présence et cela a bouleversé leurs plans, car les dieux derrière cela savent que ma puissance surpasse celle de Zeus. Je serai largement en mesure de tenir ces dieux à distance, alors accompagnée de mes filles ils ont préférés battre en retraite que d'avoir une défaite certaine en voyant leurs mauvais calculs.

Fine analyste, la déesse souveraine avait rapidement fait le point sur la situation et les agissements des assaillants. Ils étaient organisés et savaient où frapper afin de détruire le plus possible le bâtiment, car ils n'avaient pas attaqué autre part que par la grande salle. Mais la présence de la déesse leur était apparemment inconnue. Ce qui était à prendre en compte. Peu de dieux savaient qu'elle était venue ici, Déméter, Hestia, les déesses les plus proches d'elle, ainsi qu'Artémis, toutes trois n'étant pas du genre à beaucoup s'étendre sur les aller et venue d'Héra aux autres dieux.

-Au vu des trois puissances déïques réunies dans ce Sanctuaire, plus celle des chevaliers, je n'ai aucun doute sur l'issue de la prochaine bataille voire de cette guerre, d'autant plus que votre entraînement se durcira des demain. La seule problématique ici est la probabilité d'une attaque surprise comme hier. Mis à par le chevalier de la Vierge par son geste, il n'y a eu aucun blessé, mais le risque d'en avoir à cause d'une attaque non prévue est toujours là. Je doute fortement qu'un dieu puisse vaincre trois déesses. Mais il peut blesser nos rangs gravement par surprise et c'est là que l'on risque de perdre des hommes, non dans la bataille elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milo

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 09/02/2014

MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   Sam 2 Juil - 8:38

- Sans vouloir porter offense à la déesse Aphrodite par mes propos ce type de beauté attire pour le physique plus que pour le reste, c’est plus un besoin dirons-nous physique qui va pousser à aller vers elle cela est éphémère et à mon sens ne vaut pas le coup.  Il vaut mieux une beauté moins sophistiquer est plus naturel où l’on n’est pas juste attiré par le corps pour voir une relation durée. Enfin là je parle pour les humains bien entendu. Après je pense tout de même qu’attirer ainsi les regards et divers hommes dans sa couche dénote d’un besoin d’être reconnue en tant que la plus belle déesse peut-être. Seulement j’ai du mal à voir en quoi enchaîner les conquêtes d’une nuit est une attitude digne au contraire c’est comme si elle ne faisait pas cas de sn mariage ou même de respect pour elle-même. J’ai beaucoup de défaut ais je ne change pas de femme toute les nuits moi. J’aime être entouré de ses filles mais jamais une seules n’est rentrer avec moi chez moi pour une nuit. Je ne veux pas d’une relation non sérieuse….

Puis écoutant la déesse il acquiesce effectivement leurs adversaires n’avaient pas prévu de retrouver la reine des Dieux au sanctuaire de ses plus jeunes filles ce qui avait singulièrement modifier et leur effet de surprise et leur plan d’une manière plus général. Ils n‘étaient pas fou s’opposer à la reine des dieux en soit était une folie mais là en plus avec ses filles qui sont aussi très puissante c’était suicidaire même pour un dieu. Certes ils étaient immortels eux mais pas leur armé et autrefois certains dieux avait été emprisonné scellé dans des urnes par la déesse Athéna il ne devait pas vouloir prendre ce risque. D’ailleurs la déesse continua en ce sens son discours ce qui confirma son idée première.

- Il est certain qu’avec vous trois plus la totalité des chevaliers d’ici ré entrainé par vos soins ils ne feront pas le poids. Vu votre niveau même si l’entraînement risque d’être intensif je suis sûr qu’il paiera pour la suite. C’est d’ailleurs le but rechercher afin que nous puissions défendre ce sanctuaire et les déesses de tout danger et en toute situation en renforçant nos faiblesses afin de ne laisser plus aucune ouverture à l’ennemi et ainsi nous assurer une victoire.


Non Milo avait bien conscience que c'était une chance pour eux de voir Héra prendre en main leur entraînement elle était la déesse la plus puissante de l'Olympe ses conseils seraient avisé et juste car il s'agissait de conseil pour préserver ses petites dernières après tout. Milo savait que l'entraînement serait physique, intense et plus dur que jamais mais cela ne lui faisait aucunemet peur de plus il s'avait que la déesse ne s'amuserait pas à les mettres volontairement hors combats définitivement puisqu'ils avaient un rôle à jouer dans la prochaine bataille après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers la chambre d'Héra (PV Hera)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers la chambre d'Héra (PV Hera)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysion Wo Bara :: Le Sanctuaire :: Le Temple d'Athèna-
Sauter vers: